Sign in
Download Opera News App

 

 

« Bédié a eu raison d’abandonner ce RHDP » : La réponse du journal pro-PDCI à Bictogo

Après les sorties de Bictogo Adama, Secrétaire Général du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RDHP), Le Nouveau Réveil, proche du PDCI, donne raison à l'ancien président Henri Konan Bédié d'avoir cessé toute collaboration d'avec le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RDHP).

Suivant Le Nouveau Réveil, l'ancien président Henri Konan Bédié avait vu juste en mettant fin à sa collaboration avec le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RDHP)qui semble-t-il être très bien loin de l'idéologie Houphouëtistes.

« Le refus du dialogue et partant de la Réconciliation nationale, tout en toujours bandant les muscles ne donne-t-il pas raison au Président Henri Konan Bédié qui aura compris très vite que ce que le RHDP parti unifié proposait était tout sauf de l’Houphouëtisme ? C’est d’ailleurs tout cela qui a fait dire à Gbagbo à Daoukro : ̏Ceux qui se disent enfants d’Houphouët font ce que Houphouët n’a jamais fait… Entre eux et moi qui est donc le vrai enfant d’Houphouët ? ̋. Comme quoi, on peut prendre le nom de quelqu’un pour se baptiser, sans avoir le mental et la force de l’amour de ce dernier.», indique le journal en accentuant leur méconnaissance de la philosophie houphouëtiste.

« Le RHDP n’est sans doute pas Houphouëtiste. La preuve vient d’être faite par Bictogo, qui certainement ne connait pas cette pensée d’Houphouët-Boigny : " J’ai la haine de la haine et je désapprouve toute violence dans les rapports entre les hommes". », exprime-t-il.

Et Le Nouveau Réveil de dénoncer une vision différente de celle prônée par l’ancien président Félix Houphouët-Boigny. « Une vision sectaire du Dialogue qui est loin de celle du président Houphouët-Boigny qui, devant le corps diplomatique, le 1er janvier 1971, disait : "Le dialogue est l’arme des forts et non des faibles, c’est l’arme de ceux qui font passer leurs problèmes généraux avant les problèmes particuliers, avant les questions d’amour propre (…)" Dans la recherche de la paix, de la vraie paix, de la paix juste et durable on ne doit pas hésiter un seul instant, à recourir, avec obstination au dialogue. Bictogo qui brandit : " Il faut donc que la magnanimité affichée du Président Alassane Ouattara ne s'apparente pas à de la faiblesse " s’éloigne de l’esprit d’Houphouët-Boigny, s’il l’avait déjà eu une fois », fait-il connaître, en invitant le RHDP à emprunter la voix de la réconciliation pour cette nation qui souffre tant des crises à répétition. 

La Côte d’Ivoire qui connait des crises à répétition depuis plus de vingt ans a plus que jamais besoin de Réconciliation. Et cela passe par le Dialogue. Refuser ce dialogue pourrait faire le lit d’autres crises.

Or, Houphouët-Boigny, au Conseil National, le 1er juillet 1987, disait : « Le jour où ceux qui provoquent les guerres devront se trouver en première ligne, à la tête des hommes qu'ils engagent dans la tourmente, nous verrons certainement moins de guerres sur notre planète. Malheureusement, ceux qui les provoquent n'y participeront pas personnellement, assurés d'être en sécurité dans des abris bétonnés ou loin de la ligne de feu, alors que leurs peuples, arrachés à leurs paisibles occupations, seront obligés de s’entre-tuer. », prévient-il.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

bictogo adama henri konan bédié rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires