Sign in
Download Opera News App

 

 

Après sa rencontre avec Blé Goudé à La Haye, Affi Nguessan : « nous l’attendons impatiemment…»

Charles Blé Goudé du COJEP et Affi Nguessan du FPI à l'issue de leur rencontre ce mardi à La Haye


Le Président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi Nguessan séjourne en ce moment en Europe où il multiplie des audiences avec des personnalités politiques et de la sphère diplomatique du plus vieux continent. Il a également profité de ce séjour pour rencontrer le Président du COJEP Charles Blé Goudé à La Haye.

« Ma visite est le sens de la fraternité, je dirai même de la citoyenneté. Parce que nous sommes des Ivoiriens. Chaque fois qu’un des nôtres est dans des situations difficiles, c’est notre devoir d’être à ses côtés. Ce n’est pas la première fois que je viens ici (ndlr : La Haye). Il était important qu’après que Charles Blé Goudé a reçu son passeport, en entendant qu’il rentre, je profite de l’occasion pour venir le saluer, lui dire tous nos encouragements, toutes nos félicitations parce qu’il a fallu bien mener des combats pour qu’on en arrive à la situation que nous connaissons », a justifié Pascal Affi Nguessan, ce mardi 28 juin au lieu de résidence de Charles Blé Goudé.

Le Président du FPI, tout comme les militants et sympathisants du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), et surtout la famille biologique de Charles Blé Goudé, a émis le vœu de revoir très rapidement l’ex-célèbre pensionnaire de la Cour pénale internationale (CPI). « Nous l’attendons impatiemment en Côte d’Ivoire », a souhaité l’ancien Premier ministre ivoirien.

De son côté, le Président du COJEP n’a pas retenu son émotion face à cette autre visite de son allié des années de « combat », de 2002 à 2011. « Je reçois mon ainé, je reçois l’homme de gauche, l’homme politique, Président du FPI. Ce n’est pas la première fois qu’il vient me voir. Cela fait la deuxième fois qu’il vient me voir pour me soutenir dans cette avalanche de difficultés que je subis », a révélé Charles Blé Goudé avant d’exprimer sa « reconnaissance pour cette démarche humaine » à son illustre hôte.

« La gauche c’est l’humanisme, la gauche c’est la solidarité (…) Au moment où nous attendions notre passeport pendant près d’un an, il fallait être patient, il était à nos côtés, en matière de conseils d’abord et ensuite en matière de démarches pour intercéder auprès du pouvoir public et auprès du Président de la République. C’est moi qui devrais aller vers lui. Regardez-là encore, il a fait preuve d’humilité. Il est venu vers moi. Je voudrais lui dire merci d’avoir porté cette cause au moment du dialogue politique », a reconnu le Président du COJEP.

 

Saint-Claver Oula

Content created and supplied by: Saint_Claver_Oula (via Opera News )

Affi Nguessan Charles Blé Goudé FPI La Haye

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires