Sign in
Download Opera News App

 

 

Parlement panafricain en Afrique du Sud: "le comportement de la députée Mariame Traoré est à saluer" (Assalé Tiémoko)

Photo d'archives / AN-CI


Le journaliste Assalé Tiémoko s'est prononcé ce mercredi 02 juin 2021 sur le débat autour du comportement de la député ivoirienne Mariame Traoré au parlement panafricain en Afrique du Sud. Selon lui, contrairement à ceux que disent beaucoup, la Côte d'Ivoire n'a pas été humiliée, et le comportement de la députée est plutôt a saluer.


Si pour beaucoup la député ivoirienne s'est très mal illustrée au parlement panafricain en Afrique du Sud, arguant qu'elle aurait humilié ainsi la Côte d'Ivoire, le journaliste Assale Tiémoko Antoine par ailleurs Maire de Tiassalé martèle plutôt qu'il en est rien. Pour lui, '' la Côte d'Ivoire n' a pas été humiliée, et le comportement de la député Mariame Traoré est plutôt a saluer ''.

D'abord, a-t-il précisé sur sa page facebook officielle que << les bagarres dans les parlements, y compris dans des pays de grande démocratie ou même à côté de nous au Ghana (pays de démocratie assumée) , sont des choses courantes et tout à fait banales >> a-t-il dit avant de faire deux observations sur le cas récent en Afrique du Sud qui fait le buzz actuellement sur la blogosphère ivoirienne.

<< Le vote n'a pas eu lieu finalement parce que les députés anglophones ont emporté l'urne après avoir fait couper l'électricité dans la salle, à la reprise. Ils ont fait opposition à l'application d'une règle encore en vigueur dans les textes du parlement africain et si le vote avait eu lieu, les francophones, plus nombreux, l'auraient emporté et c'est cela la démocratie. C'est cette obstruction qui est l'événement et qu'il faut condamner >> a-t-il précisé. En sus, << l'opposant Sud Africain, Julius Malema s'est très mal comporté ( vis-à-vis d'une femme; ndlr ). Et, par conséquent, le comportement de la député ivoirienne, en réaction, est à saluer. Sa réaction ne peut pas être l'arbre qui cache la forêt du comportement violent et illégal des députés anglophones qui ont planté un clou dans le pied de la démocratie au parlement panafricain. Les règles sont faites pour être appliquées tant qu'elles n'ont pas été changées >>  

Terminant son propos, le patron du journal '' l'éléphant déchaîné '' à fait savoir que << la député ivoirienne n'a pas humilié la Côte d'Ivoire et on ne saurait utiliser sa sortie malheureuse de 2020 qu'elle a regrettée publiquement pour lui refuser le droit de défendre une femme outrageusement agressée dans un parlement. Ceux qui doivent avoir honte, ce sont ceux qui ont, en usant de la violence, emporté l'urne pour empêcher une élection >>


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

Afrique du Sud Assalé Tiémoko Côte d'Ivoire Mariame Traoré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires