Sign in
Download Opera News App

 

 

Fernand Dédeh pris au piège au Chocoladrome par Les jeunes loups de la presse

Fernand Dédeh, ancien journaliste de sports à la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), a vécu une scène particulière, hier dimanche 27 juin 2021, au Chocoladrome sis à la Riviera 2 dans la commune de Cocody. En effet, l’ex-enseignant de Physique-Chimie a été convié par le propriétaire de ladite chocolaterie, Koffi Fulbert Evans, à prononcer une conférence face à des étudiants en fin de cycle.

Ayant donné son accord, Fernand Dédeh arrive ce jour-là au lieu indiqué, habillé en boubou traditionnel et accompagné de ses trois enfants. Une fois au seuil de la salle de conférence, le journaliste-blogueur est accueilli par l’éternel chant du joyeux anniversaire. Les auteurs du chant ne sont pas des étudiants en fin de cycle, mais des jeunes journalistes. A la fois surpris et ému, Fernand Dédeh ne peut dire un mot. Impossible pour lui de rire en pareille situation. Il laisse donc un léger sourire s’exprimer. Lui qui s’est donné tant de mal à préparer cette conférence.

« Et dire que j’ai commencé à préparer cette conférence depuis Kafolo. Car pour moi, pour un tel exercice, il n’y a pas de place pour l’improvisation. Encore que la meilleure improvisation, c’est celle qui est bien préparée… », a-t-il confié.

Celui que les jeunes journalistes appellent Le général, est ainsi tombé dans le piège tendu par Les jeunes loups de la presse (un groupe de jeunes journalistes) en complicité avec le propriétaire du Chocoladrome qui est aussi journaliste. 

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires