Sign in
Download Opera News App

 

 

Affi N'guessan perd ses marques dans le Moronou : Arlette Kouamé, sa nièce (RHDP), nommée Ministre

Encore une victoire écrasante du RHDP sur ses adversaires politiques dans le Moronou qui ne fait que confirmer le travail abattu par la Dame forte d’ARRAH. Dans l’acte 1 du Gouvernement de Patrick ACHI, 1er Ministre, se trouve logé à la Culture l’incontestable femme battante d’ARRAH. Mme le Maire de ladite Commune, qui travaille d’arrache-pied dans sa circonscription pour l’implantation de son parti le RHDP a vu ses labeurs porter du fruit. Elle vient d’être nommée Ministre de la Culture comme couronnement de son travail de proximité. Après le sacre de son époux M. N’GUESSAN AHONDJON élu Député d’ARRAH, c’est à son tour de marquer les esprits du Moronou avec cette nomination.


Qui est Arlette KOUAME ? Mme le Ministre de la Culture est la fille de l’ex maire de la Commune d’ARRAH, KOUAME O. KOUAME, grand frère d’AFFI N’GUESSAN. AFFI ne se retrouve plus depuis la débâcle de son parti aux législatives. N’est-il plus représentatif ou opérationnel ? En tout cas, une nouvelle ère se dessine dans le Moronou, les « Hommes forts » du RHDP gagnent chaque jour du terrain. Il (AFFI) n’est plus maître de la zone qui jadis, ne jurait que par lui. Son représentant YOMANFO aux législatives dans la localité d’ARRAH du 6 mars 2021 dernier a essuyé un cuisant échec face à N’GUESSAN AHONDJON mari de l'actuel maire devenu Ministre de la Culture nommée par Patrick ACHI. La machine du RHDP, bien huilée et préparée pour tout ravir à ARRAH fait son bonhomme de chemin et vise bientôt le Conseil Régional. ARRAH a accueilli avec joie cette nomination et le soir dans les cours, on se réjouissait car à n’en point douter, le couple AHONDJON, Mari Député et Femme Maire / Ministre, est un doublé gagnant qui fait fort au détriment d’un FPI d’AFFI N’GUESSAN qui patauge en pleine période de disette. Déjà connu pour ses actions de bâtisseur dans le Canton de l’AHUANOU, la marque AHONDJON est un sésame qui rime désormais avec réussite. AFFI, lui, n’arrive plus à réunir plus de 300 personnes à la place publique d’ARRAH, place où dans sa période de gloire, il créait l’émeute. Les affaires du grand frère d’AFFI marchent. Ou du moins, ses tickets sur l’échiquier politique sont gagnants. Sa fille fait sa fierté et sûrement profite des conseils d’un homme politique averti et mûr qui sait où jeter les dés. Le doyen KOUAME, le fromager de sa fille coache assurément la prunelle de ses yeux avec le baobab AHONDJON gendre sur qui on peut toujours compter.

Dommage pour l’ex 1er Ministre qui n’aura que pour gloire, son passé dans les arènes ou GBAGBO était maître du temps. Mais entre-temps, le Conseil Régional risque de lui échapper et le Moronou tout entier connaîtra, s’il n’y prend garde de nouveaux locataires. Le RHDP est donc à la porte de la Région du Moronou.

Bongouanou, Arrah, Tiémélékro, M’batto, Abongoua, Krégbé, Kotobi, etc. vont-ils changer de couleur pour les échéances à venir ? En tout cas, Mme le Ministre, elle, continuera de montrer son abnégation au travail dans un ministère où, les acteurs ont beaucoup de doléances et proposera des normes de travail à la hauteur de ses ambitions. Elle a l’habitude des grands challenges, alors, elle le prend volontiers et route pour apporter sa pierre à la construction d’une Côte d’Ivoire qui a besoin de solutions culturelles.

Félicitations, Dame AHONDJON !

 OtentiqAfrique __

Content created and supplied by: OtentiqAfrique (via Opera News )

affi n'guessan arlette kouamé patrick achi rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires