Sign in
Download Opera News App

 

 

Pendant que Laurent Gbagbo veut créer son parti, au PDCI et au RHDP, les jeunes se démarquent

Depuis au moins la disparition de Félix Houphouët-Boigny, Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara sont devenus les principaux animateurs de la scène politique ivoirienne. En 2025, c’est certainement sous leurs ombres que se joueront les joutes électorales.

Alassane Ouattara, va-t-il faire réintroduire le verrou de l’âge pour s’élimer et avec lui, ses principaux rivaux ? En attendant d'avoir une réponse précise, les lignes bougent dans chaque camp. Si chez Laurent Gbagbo, l’heure est à la mise en place d'un nouvel outil politique, au PDCI, un jeune cadre se positionne. Quant au RHDP, les jeunes du parti au parti se préparent à affronter les défis futurs.

Si on ne connaît pas encore exactement la place qu’occupera Charles Blé Goudé auprès de Laurent Gbagbo, on sait au moins qu'au PDCI-RDA, Jean-Louis Billon cache de moins en moins ses ambitions. On se rappelle que Jean-Louis Billon indiquait en août dernier que son parti s’apprêtait à reconquérir le pouvoir en 2025. Mais « avec une nouvelle génération de cadres ». C’était exactement à l'occasion d’une cérémonie d'hommage à Henri Konan Bédié, le samedi 14 août 2021 à Damé, dans le département d'Agnibilékrou.

Il y a quelques jours, le député de Dabakala est revenu à la charge. « L’élection de 2025 s’annonce comme celle du renouveau générationnel incarné par de nouveaux visages », annonçait-il ajoutant même qu’il n’allait pas décevoir.

Au RHDP, si aucun jeune n’affiche ses intentions à l'instar de Jean-Louis Billon, c’est plutôt vers la préparation des enjeux futurs que s’oriente la jeunesse du parti d’Alassane Ouattara. À la faveur d'un séminaire du 30 juillet au 1er août 2021 à Yamoussoukro, la jeunesse estudiantine du RHDP réfléchissait aux meilleures stratégies pour mieux contribuer à l’édification d’une Côte d’Ivoire solidaire, un projet cher au président Alassane Ouattara.

Dans le prolongement de cette vision, ce sont les jeunes du RHDP de Daloa qui se faisaient former le samedi 21 août dernier à la salle des fêtes de la mairie de Daloa. Chef de cabinet du Directeur Exécutif Adama Bictogo, le conférencier Vassirki Diarrassouba les a instruit sur les attentes du parti au pouvoir vis-à-vis de sa jeunesse.

Les jeunes du parti au pouvoir ne s’arrêtent pas là. Reçus le mercredi 25 août par le Ministre Adama Diawara, le directeur exécutif en charge des jeunes Kragbé Philippe et ses collaborateurs jeunes – présidents des structures jeunes du parti – ont encore parlé de formation. Il est ainsi prévu l'organisation d'un séminaire de formation politique de la jeunesse RHDP du grand Abidjan sur le thème de la pensée politique du RHDP : enjeux et perspectives.

Comme on peut le voir, les jeunes prennent les devants de la lutte politique aussi bien au PDCI-RDA qu'au RHDP. Et cela, bien que dans des proportions différentes. Et cela en attendant l’arrivée du parti de Laurent Gbagbo et surtout la part qu’il voudra accorder aux jeunes.


Dégnimani Yéo

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

alassane ouattara henri konan bédié laurent gbagbo pdci rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires