Sign in
Download Opera News App

 

 

Congrès du nouveau parti de Gbagbo : voici les grands absents et les raisons

Deux jours durant, les souverainistes et panafricanistes ainsi que les autres résistants venus du reste du monde vont se retrouver à Abidjan, la capitale économique ivoirienne pour assister à la naissance d'un nouvel instrument de lutte. Son nom : Parti des Pleuples Africains Côte d'Ivoire (PPA-CI). Depuis le jeudi 14 octobre, la rencontre du comité de réflexion avec le Président Laurent Gbagbo a permis de lever un coin de voile sur l'identité du nouveau parti en gestation. On connait depuis hier le nom du parti.

Cependant ce congrès vera l'absence d'une illustre personnalité bien commun du climat politique Ivoirien et internationale.Il faut noter pour ce congrès marquant la création du nouveau parti politique de l'ex président ivoirien Laurent Gbagbo après son bras de fer avec Pascal Affi N'guessan, l'absence de deux personnalités proches.

" Madame Simone Ehivet Gbagbo effectué un voyage en République Démocratique du CONGO, ce Samedi 16 Octobre 2021. Elle s'y rend pour répondre à l'invitation de la FONDATION OLANGI-WOSHO (FOW), en tant que Conférencière à la célébration des 30 ans d'existence du Ministère Chrétien du Combat Spirituel (MCCS)" a informé son service de communication.

Autre absent de l'événement, L'ex leader de la galaxie patriotique et président du cogep, monsieur Charles Blé Goudé transféré à la CPI après son extradition du Ghana il ya de cela quelques années, c'est le 31 Mars 2021 qu'il sera déclaré non coupable pour les chefs d'accusation portés contre sa personne.

Étant libre de tout mouvement, il peut se rendre là où il veut mais depuis sa libération, l'ex secrétaire général de la Fesci n'a toujours pas reçu son passeport diplomatique. Il souhaite se rendre en côte d'ivoire, sa terre natale.Ce congrès se tient sur deux jours, du 16 au 17 octobre 2021. Plusieurs personnalités politiques et artistiques sont présents à cette occasion.

Content created and supplied by: LaMontagneInfo (via Opera News )

laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires