Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d’Ivoire : voici pourquoi l’opposition veut aller aux élections législatives

Absente à l’élection présidentielle d’octobre 2020, l’opposition ivoirienne a décidé de se présenter, en mars 2021, aux législatives. Pour certains, la décision de l’opposition est totalement absurde et n’obéit à aucune logique.

En effet, ‘’comment comprendre que l’opposition ait décidé d’aller aux élections législatives alors que les conditions n’ont pas changé ?’’, s’interrogent de nombreuses personnes rencontrées.

Pour Solange A., militante de base PDCI-RDA, peu importe les conditions, si l’opposition est unie, rien ne pourra contre elle ; elle remportera ces élections en mars 2021. Cette conviction est partagée par Bakary D. membre de GPS de Guillaume Soro.

Si on s’en tient à la logique mathématique selon laquelle 1 ne peut battre 2 dans une élection, il est fort à parier que le RHDP aura effectivement des sueurs devant la combinaison PDCI + FPI + GPS + UDPCI. En effet, cette logique arithmétique avait déjà été utilisée, en 2010, par le champion du RHDP (RDR à cette époque-là) qui, uni à Bédié, avait obligé son adversaire Laurent Gbagbo à reconnaître sa victoire.

En mars 2021, l’opposition a donc décidé d’aller aux législatives, malgré la mouture actuelle de la CEI, parce qu’elle nourrit le secret espoir qu’elle sera soutenue par la communauté internationale qui pourrait également évoquer la logique du plus grand nombre pour reconnaître sa victoire face à Ouattara. 

Mais, le RHDP, ayant plusieurs tours dans son sac, pourrait, lui aussi, inventer une alchimie dans laquelle elle réussirait à démontrer que 1 peut battre 4. Un autre conflit postélectoral qui pointe à l’horizon. Qu’en pensez-vous ?

Thomas Phill

Content created and supplied by: ThomasPhill (via Opera News )

PDCI

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires