Sign in
Download Opera News App

 

 

Demande de libération des prisonniers militaires, le gouvernement répond à Laurent Gbagbo

Demande de libération des prisonniers militaires, le gouvernement répond à Laurent Gbagbo.


La crise post-électorale d'octobre 2011 s'est soldé par M. Alassane Ouattara au pouvoir et le transfèrement de Laurent Gbagbo à la Cour Pénale Internationale ( CPI ).

Acquitté de toutes charges par la juridiction internationale, Laurent Gbagbo est rentré en Côte d'Ivoire en Juin dernier.

En Novembre 2021 l'ancien président a demandé la libération des prisonniers militaires alors qu'il était à son premier secrétariat de son nouveau parti le PPA-CI

"Je ne sais pas pourquoi des militaires sont encore en prison. Le militaire exécute l’ordre qu’il reçoit du civil qui est son Chef", a-t-il déclaré à son siège de la Riviera 3.

Ce Mercredi 1er Décembre 2021, à travers le porte-parole du gouvernement, le gouvernement ivoirien a répondu à l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo

"En ce qui concerne les militaires, il faut rappeler qu’ils sont poursuivis pour des crimes de sang, assassinats, meurtres, enlèvements, soustractions de cadavres. Ceci étant, si tant il est que ses nuits sont troublées, il peut faciliter le travail de la justice en se rendant lui-même à la justice et en avouant, en reconnaissant sa responsabilité", a laissé entendre le porte-parole du gouvernement.

Pour le gouvernement ivoirien, Laurent Gbagbo doit comparaître devant la justice ivoirienne pour reconnaître les faits qui sont reprochés aux militaires.

" (...) En matière pénale, et M Gbagbo doit le savoir, lui qui a une batterie d'avocats internationaux avec lui, la responsabilité est personnelle. Ces individus sont poursuivis pour des crimes qu'ils ont commis eux-mêmes. M Gbagbo doit également savoir qu'en matière pénale, l’aveu est la reine des preuves",a-t-il poursuivi.

Pour le porte-parole du gouvernement en avouant qu'il est le donneur d'ordre, Laurent Gbagbo se rend responsable des accusations à l'encontre des militaires.

Le gouvernement a annoncé un dialogue avec l'opposition dans ce Mois de Décembre dans le cadre du processus de la réconciliation entre les ivoiriens.

Content created and supplied by: L'éléphant (via Opera News )

alassane ouattara laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires