Sign in
Download Opera News App

 

 

Dossier Blé Goudé : Boga Sako s’insurge face à la situation des "deux poids, deux mesures" de la CPI

Dans une  lettre adressée au juge président de la Cour Pénale internationale (CPI), en date du lundi 18 octobre, l’ivoirien défenseur des droits de l’homme, Docteur Boga Sako Gervais, président de la Fondation Ivoirienne pour l’Observation et la surveillance des Droits de l’Homme et de la vie Politique (FIDHOP), interpelle la justice internationale sur le cas « intrigant et préoccupant » de Charles Blé Goudé. En dépit de son acquittement définitif, Charles Blé Goudé vit encore en exil à La Haye. Boga Sako Gervais est donc monté au créneau pour interpeller la Cour pénale internationale (CPI) sur cette « violation des Droits de l’Homme à réparer ».

« Si les démarches du Greffe se sont soldées par la délivrance des passeports diplomatique et ordinaire du président Laurent Gbagbo et par son retour le 17 juin 2021 à Abidjan, le cas à ce jour du ministre Charles Blé Goudé reste intrigant et préoccupant », a écrit Docteur Boga Gervais, dans sa missive.

Boga Sako Gervais dit ne pas comprendre « les deux poids, deux mesures surtout que la Cpi est parvenue à faire rentrer l’ex chef de l’Etat, le principal accusé dans son pays, tandis qu’elle peine à le réussir pour Charles Blé Goudé ».

« Pourquoi l’on lui refuse toujours son passeport, alors que le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara s’y était formellement et publiquement engagé ? » S’interroge M. Boga.

Boga Gervais exhorte à cet effet, le Juge président de la Cpi, « à user de tous les moyens dont dispose son institution afin que Charles Blé Goudé regagne, la Côte d’Ivoire, son pays, dans les plus brefs délais ».

Edmond Kouassi ( EDDYDY)

Content created and supplied by: Eddydy (via Opera News )

Boga Sako CPI Charles Blé Goudé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires