Sign in
Download Opera News App

 

 

Kemi Seba vient de faire une autre sortie qui rassure la population africaine, les détails

Il y a des hommes qui ne sont pas comme autres, leurs façons de parler et d'agir te faire croire que Dieu les a créer autrement.

Ces gens là sont rares comme de l'eau en plein milieu du désert. Eh oui Thomas Noël Isidore Noël est un homme rare car malgré qu'il est mort assassiné en mille neuf cent quatre vingt neuf, l'on continue de parler de lui à travers le monde métier comme si Drogba Didier venait d'égaliser dans les dernières minutes le but assassin de bayern de Munich lors de la finale de la league des champions de deux mille douze.

Oui, ils sont comme des perles rares qui arrivent de façon successives selon les époques.

En plus de Sankara, on a eu Martin Luther King, Malcom x, ben baraka, sylvanus olympio et bien d'autres. Ce sont des personnalités qui aimaient leurs peuples à en perdre la raison.

Pour l'intérêt et le bien être de leur peuple ils étaient prêts à tout dans le sens positif du thème.

Aujourd'hui ceux-ci ne sont plus mais il semble qu'un autre est en train de perpétuer leur vision.

Car à travers ces mots ci dessous, il n'y a plus de doute à se faire.Oui pour ceux qui ne le connaissent pas il s'appelle Kemi Seba, l'homme qui mobilise des milliers de personnes partout où il va pour ses meeting. Ses discours tout comme cette dernière sortie sont remplis d'espoirs et le peuple africain s'en réjouit.

Il est reconnu par des phrases qui lui sont spécifiques telles que " ce que les élites ne font pas pour le peuple, le peuple le fera lui même ", ils finiront par comprendre ", j'aime mon peuple (Afrique) à en perdre la raison " et bien d'autres choses.

Voyez vous ces propos, ce sont les mêmes propos que tenaient les pères du panafricanisme.

Si vous avez aimé cet article, alors laissez un mot en commentaire pour faire savoir vos réactions.

Nb : abonne toi !

Content created and supplied by: Légendefierté (via Opera News )

bayern munich isidore noël kemi seba league des champions

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires