Sign in
Download Opera News App

 

 

Claude Gohourou (PECI) : «que le Pr Ouraga Obou nous dise la vérité sur le 3ème mandat de Ouattara»

Face à la presse hier lundi 31 août 2020, l'Archevêque d'Abidjan Jean-Pierre Cardinal Kutwa s'est désolé sur le fait que la Constitution ivoirienne, notamment le point concernant le nombre de mandat présidentiel soit sujet à différentes interprétations.

« Des explications des rédacteurs de la Constitution ont été suffisamment abondantes et partagées avec la population. De même, des communications par l’exécutif sur les sites officiels ont été faites pour expliquer la Constitution. A notre avis, il ne devrait pas avoir de lectures différentes, sources des affrontements actuels. Malheureusement la loi fondamentale de notre pays semble nourrir les violences, en ce que des écoles d’interprétations s’opposent et influencent la population qui s’engouffre dans des actes de revendications ou contre-revendications violentes. Pour ma part je crois que de tels conflits ne devraient pas avoir leur raison d’être », a laissé entendre le représentant du Pape François en Côte d'Ivoire.

Pour Claude Gohourou, président du Parti écologique de Côte d'Ivoire (PECI) qui était lui aussi face à la presse, ce mardi 1er septembre 2020 à Cocody-Angré, cette situation décriée par l'Archevêque d'Abidjan est imputable aux rédacteurs de la nouvelle Constitution en générale, et en particulier au président des experts, le Professeur Ouraga Obou.

« S'il y a un problème qui survenait, la faute incomberait aux rédacteurs de la Constitution. Car ils ont créé un flou. Ce qui adviendrait donc de la Côte d’Ivoire serait leur responsabilité. Où sont-ils aujourd'hui ? Nous voudrons donc interpeller le Professeur Ouraga Obou qui était le président du collège des experts qui ont rédigé notre Constitution. Qu’il nous dise la vérité sur cette question de 3e mandat », a-t-il martelé. 

En tout état de cause pour le candidat du PECI à l'élection présidentielle du 31 octobre prochain, « aujourd'hui nous sommes dans un monde où le troisième mandat n'est pas le bienvenu ». 

Content created and supplied by: La_Pressûre (via Opera News )

Archevêque Claude Gohourou Constitution ivoirienne PECI

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires