Sign in
Download Opera News App

 

 

Le groupe VDA offre un foyer d’accueil aux migrants ivoiriens en détresse en Tunisie

Jim et Pitch s’inscrivent résolument dans l’assistanat social et humanitaire. Le duo zouglou le plus en vogue du moment a fait parler son cœur en Tunisie hier vendredi 22 octobre. Cela, une semaine seulement après avoir rénové et équipé la maison de feu Dezy Champion, son référent musical.

Hier vendredi 22 octobre, le groupe Voix Des Anges (VDA) a posé un acte qui restera consigner, à jamais, dans les annales des soutiens aux migrants ivoiriens bloqués en Tunisie. En effet, en collaboration avec l’Union des Ivoiriens de Tunisie (UIT) présidée par Ange Seri Soka, Jim et Pitch ont offert un foyer d’accueil aux migrants ivoiriens en détresse en Tunisie. Ce bâtiment en plein cœur de Tunis permettra à la diaspora ivoirienne de mieux s’organiser afin d’offrir gîte et couvert à ces migrants en difficulté.

Le Consul qui représentait à cette cérémonie SEM Idrissa Bayo, Ambassadeur de Côte d’Ivoire en Tunisie, a au nom du chef de la représentation diplomatique ivoirienne dans ce pays d’Afrique du Nord, félicité le duo zouglou pour sa noble initiative. Poursuivant, il a transmis l’engagement de l’Ambassade à accompagner cette action. Non sans exhorter les membres de la communauté ivoirienne de Tunisie à se fédérer de manière à avoir un instrument qui favorise une meilleure gestion de la diaspora ivoirienne par l’Ambassade de Côte d’Ivoire en Tunisie.

Le groupe VDA vient ainsi de démontrer sa haute sensibilité au fléau de l’immigration clandestine des jeunes africains en général et ivoiriens en particulier. Cette action concrète qu’il vient de mener permettra non seulement de soulager les migrants ivoiriens en détresse, mais surtout d’accroître la sensibilisation devant les dangers de l’immigration clandestine.

Dans la continuité de son action, VDA donnera un concert, demain dimanche 24 octobre, au complexe Yüka à Tunis.

JM TONGA

Content created and supplied by: JMTONGA (via Opera News )

détresse tunis tunisie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires