Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d’Ivoire / Éducation nationale : Le cri du cœur d’une jeune institutrice contractuelle

C’est l’histoire d’une institutrice à qui nous allons attribuer les initiales B.A. voulant avoir un mieux être et se prendre en charge cette jeune institutrice va décider de se lancer dans la vie active. Après plusieurs tentatives, elle sera retenu lors du lancement du recrutement spécial des 10300 enseignants dans le cadre du programme social du gouvernement 2020. L’Etat en lançant ce recrutement exceptionnel voulait réduire le déficit en enseignants constaté à tous les niveaux d’éducation préscolaire, primaire et secondaire publics. C’est ainsi que B.A sera retenue. Elle sera donc affectée au Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire vers la frontière du Liberia où elle s’occupera de la maternelle.

Cette aventure qui s’annonçait palpitante pour B.A va devenir plus périlleuse pour cette dernière. D’abord, elle va aller dans un endroit qu’elle connaît à peine, sans tuteur ni connaissance, B.A va d’abord connaître les premières difficultés liées à l’emploi de jeune enseignant. Après cette période, B.A va décider de se construire une maison de fortune sans grand moyen ni soutient pour pouvoir avoir un toit où dormir. Le comble, c’est que B.A a un bébé de quelques mois qui vit avec elle. Sa nouvelle maison est construite totalement en bois sans commodités. Elle n’a pas de clôture sans barrière de protection. C’est dans cette maison de fortune sans sécurité que la jeune institutrice vit avec son enfant depuis bientôt un an.

Son cri de coeur

Si quelqu’un aime son métier, c’est bel et bien Dame B.A. Passionnée et dévouée, B.A est citée en exemple par ces paires enseignants qui la plupart sont fonctionnaires. Étant limitée, puisque n’étant pas fonctionnaire B.A ne peut que se contenter du peu en attendant d’avoir les moyens de s’offrir un minimum de luxe. Ainsi, B.A appelle les bonnes volontés au secours. Afin de donner un cadre de vie plus adéquat a elle et son enfant en attendant son insertion à la fonction publique comme promis par l’Etat dans le cadre du Psgouv qui les a recruté. Vivement que son cri de coeur soit entendu.

Doumbia SEYDOU


Content created and supplied by: [email protected] (via Opera News )

contractuelle institutrice nationale éducation

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires