Sign in
Download Opera News App

 

 

Mme Gbagbo à propos de Bensouda : "Ça c'est terminé dans la honte pour elle"

« Je suis là, on ira jusqu’au bout ! » C'est ce que déclarait Laurent Gbagbo devant la Cour Pénale Internationale (CPI), le 5 décembre 2011. Fatou Bensouda aussi. Dix ans plus tard, la Chambre d’appel de la Cour pénale internationale a confirmé, ce mercredi 31 mars 2021, l'acquittement total prononcé par la Chambre de première instance de Laurent Gbagbo et de son ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé. Depuis les réactions et entretiens s'enchaînent. L'ancienne Première Dame de Côte d'Ivoire, Simone Ehivet Gbagbo, par ailleurs deuxième vice-présidente du Front populaire ivoirien (FPI) accordant un bref entretien à la chaîne française, France 24, dans le journal de l'Afrique n'a pas caché sa joie quant à la libération de son époux.

« Enfin, la justice a tranché et c'est une très bonne chose. Nous serons très heureux de le recevoir bientôt et nous espérons que ça se fera le plus tôt possible » a dit l'ancienne députée d'Abobo. Selon Simone Gbagbo, ce procès n'aurai jamais dû avoir lieu car indique-t-elle, c'est la honte de la justice internationale. À la question de savoir ce qu'elle dit à la Procureure Fatou Bensouda, la réponse de l'épouse de Laurent Gbagbo ne s'est faite attendre : «Fatou Bensouda, vous savez, son histoire a commencé déjà avec le juge Luis Moreno Ocampo. Elle a repris un dossier pourri et elle a continué dans ce dossier pourri malgré tout ce qu'on lui a dit. C'est dommage pour elle. Ce dossier était mal ficelé, il était injuste, il n'était pas bon. Et voilà, ça c'est terminé dans la honte pour elle. C'est dommage».


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

charles blé fatou bensouda laurent gbagbo mme gbagbo simone ehivet gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires