Sign in
Download Opera News App

 

 

Bisbilles diplomatiques : la ministre centrafricaine Sylvie Baïpo-Temon recadre sèchement Ledrian

Entre la France et le Centrafrique, les relations virent au vinaigre. La dernière passe d’armes a mis aux prises, le ministre des Affaires étrangères français et son homologue centrafricaine. Les noms d’oiseau ne sont plus très loin !la ministre centrafricaine, Sylvie Baïpo-Temon (Photos:Web)

Jean-Yves Ledrian a volé dans les plumes des autorités du Centrafrique, le 17 octobre 2021 sur la radio Rt en français. En des mots très peu diplomatiques, le chef de la diplomatie français a estimé que le groupe de sécurité privé russe Wagner qui assiste le gouvernement de ce pays d’Afrique central au plan sécuritaire aurait « confisqué la capacité fiscale de l’État. »

La sortie du Chef de la diplomatie française a été très peu appréciée à Bangui. Comme du berger à la bergère, Sylvie Baïpo-Temon, la ministre des Affaires étrangères de Centrafrique a volé à son tour dans les plumes de son homologue de France, dans un entretien accordé à l’Agence France presse (Afp). « Il y a un acharnement (…) et un souhait d’infantiliser le Centrafrique et ses autorités qui doit s’arrêter » s’est-elle étranglée. Elle a ajouté, toute indignée, que les propos de Ledrian sont « extrêmes » et « mensongers ».Jean-Yves Ledrian a eu des mots très amers envers les autorités centrafricaines

Depuis que le gouvernement du Président Faustin-Archange Touadera a fait appel à Wagner pour le soutenir dans sa lutte contre la rébellion qui menaçait d’envahir Bangui, les autorités françaises l’ont pris en grippe. Donnant l’impression que les Centrafricains ne peuvent, en aucun cas, signer d’accord de coopération avec quiconque, sans leur autorisation préalables.

Dans le même registre, Emmanuel Macron n’a pas de mots assez durs qu’il adresse régulièrement, tel un métronome, aux dirigeants de la Transition malienne. La junte du colonel Assimi Goïta a commis le même crime de lèse-majesté en prenant elle-aussi langue avec le même groupe Wagner. Depuis, ce sont menaces et imprécations de la part des autorités françaises que le Mali subit régulièrement.La présence de Wagner contrarie à l'extrême les autorités françaises.

Jusqu’où mènera l’agacement de Paris ? En général, quand un gouvernement du pré carré commence à déplaire à la puissance colonial, son espérance de vie se raccourcie tout autant. Mais, les choses ont changé et la France n’est plus le maître de chœur. Des acteurs respectables comme la Russie, la Chine et la Turquie ont pris pied dans l’arrière-cour française.

Théodore Sinzé

 

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

Centrafrique Sylvie Baïpo Yves Ledrian

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires