Sign in
Download Opera News App

 

 

Yamoussoukro / Après le jour du marché, le ramassage des ordures au "Marché la Paix"

A Yamoussoukro, le marché "La paix", situé en bordure de la route de Oumé non loin du Carrefour portant le même nom, draine un monde exceptionnel les mercredis. Ces foules viennent de divers horizons. Parmi les commerçants, certains viennent de villages et villes environnants pour vendre leurs marchandises quand d'autres sont de la ville. Ce jour-là, les articles tant diversifiés sont à des prix défiant toute concurrence. Quant aux clients bien informés de ce jour du marché, ils viennent de tous les quartiers pour s'approvisionner. Du charbon de bois à la banane (plantain et poyo) en passant par les condiments et ustensiles de cuisine, des tubercules aux farines et féculents, des fournitures scolaires aux vêtements, chacun y trouve son compte. Les commerçants et commerçantes installent leurs marchandises à même le sol et sur la voie publique. Les trottoirs et la chaussée ne sont pas épargnés. Cette situation ralentit la circulation sur cette voie au trafic très important.

Cet afflux de foules ici à des conséquences sur la qualité de l'environnement. Les ordures sont jetées çà et là sur le goudron. Tout y passe. Et aucun passant ne s'en émeut. Le soir, en retournant chez eux, aucun marchand ne nettoie celles-ci. On assiste alors à un spectacle d'insalubrité qui nous laisse sans voix.

C'est pourquoi, des ouvrières commises par la collectivité au nettoyage des routes de la ville de Yamoussoukro se retrouvent là, le lendemain matin pour collecter ces ordures aussi diverses et les mettre à la disposition des camions de ramassage.

Ce jeudi 23 septembre 2021, il est 09h12 quand ces soldats de l'entretien ne ménagent d'aucun effort pour poursuivre leur service en débarrassant les ordures générées par le jour du marché du mercredi. Entre circulation de taxis et piétons, elles font passer les balais adaptés à la qualité des immondices donnant progressivement un nouveau visage à la voie publique. Elles s'appliquent avec adresse et art aiguisant ainsi notre curiosité. C'est tout un métier qui ne laisse personne indifférent.

Nous y reviendrons.

Petanlan

Content created and supplied by: Petanlan (via Opera News )

yamoussoukro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires