Sign in
Download Opera News App

 

 

"Un laisser-passer" ou "un laissez-passer"? Ne faites plus la faute

Ecrire en français n’a jamais été une chose vraiment aisée même pour les personnes les plus aguerries dans cette langue. La graphie de certains mots est tellement complexe que nous ne tardons pas à tomber dans l’erreur. Cela vient généralement du fait qu’un grand nombre de mots ont changé de graphie avec les différentes rectifications apportées par l’Académie française. Alors, quand arrive le moment de faire le bon choix entre l’orthographe ancienne et la nouvelle lors d’une rédaction, la faute n’est jamais loin.

Ceci dit, faut-il écrire un « laisser-passer » ou un « laissez-passer » ? En effet, il vous est sûrement arrivés de voir ces deux graphies de ce mot sur certains véhicules à tel point que vous ne savez plus laquelle des deux choisir.

Sachez tout simplement que le terme qui désigne « un document administratif autorisant le transport et la circulation de certaines marchandises ou habilitant une personne à entrer, à sortir, à circuler librement dans une enceinte ou sur un territoire soumis à une réglementation » s’écrit « laissez-passer » et non « laisser-passer » qui est l’ancienne orthographe.

Ce substantif « laissez-passer » qui est composé de l’impératif du verbe « laisser », du trait d’union et de l’infinitif du verbe « passer », comme vous pouvez le constater, est du genre masculin et est invariable. On écrit donc un « un laissez-passer » ou « des laissez-passer ».

Yves Martial

Content created and supplied by: Yves_Martial (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires