Sign in
Download Opera News App

 

 

Supposé décès de Koné Mamadou : Chris Yapi a encore menti aux Ivoiriens !

L'avatar Chris Yapi a-t-il encore menti aux Ivoiriens sur la mort de Koné Mamadou, Président du Conseil Constitutionnel ?

Depuis ce mercredi 26 mai 2021, des informations relayées par l'avatar Chris Yapi concernant le décès du Président du Conseil Constitutionnel, Monsieur Koné Mamadou, polluent les médias et les réseaux sociaux. Selon plusieurs sources concordantes, ces informations du cyberactiviste qui a pour slogan "Chris Yapi ne ment pas", sont fausses et non fondées. Il s'agirait encore une fois d'une intoxication des Ivoiriens par l'avatar Chris Yapi.

D'ailleurs selon d'autres sources parmi lesquelles CNP RHDP sur Facebook, Mamadou Koné, Président du Conseil Constitutionnel, recevra ce mercredi à 11 heure précisément, le Ministre ivoirien de la Réconciliation, Monsieur Konan Kouadio Bertin dit KKB au siège de l'institution.

<< Le Président du Conseil Constitutionnel Mr Koné Mamadou, reçoit le Ministre KKB ce matin à 11h au siège de l'institution.>>, informe la page Facebook de CNP RHDP.

À cette information, nous somme tentés de poser la question suivante : un mort peut-il rencontrer un vivant dans le cadre des échanges ? Je répondrai par la négative en disant NON, cela est impossible dans ce cas précis. Aussi selon, d'autres informations, le petit frère du Président du Conseil Constitutionnel, a personnellement démenti l'information de Chris Yapi.

Au regard donc de tous ces démentis apportés par plusieurs sources concordantes sur le supposé décès du Président Koné Mamadou, il ressort que l'avatar Chris Yapi a encore menti aux Ivoiriens.

Dans pratiquement moins d'une heure, nous en saurons toute la vérité sur cette affaire avec la rencontre du Président du Conseil Constitutionnel, Koné Mamadou et du Ministre KKB.

Affaire à suivre !

La voix blanche

Content created and supplied by: La_voix_blanche (via Opera News )

chris yapi chris yapi.. cnp rhdp mamadou koné

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires