Sign in
Download Opera News App

 

 

Obsèques de Gnahoré Jeannine: Michel Gbagbo honore la mémoire d’une militante jusqu’au-boutiste

Décédée le 14 juin dernier, dame Gnahoré Ohiri Jeannine dite Mémé, veuve de feu Niamké Paul, sera inhumée le samedi 4 septembre prochain à Moossou (Grand-Bassam), après une grande veillée, ce jeudi 2 septembre au domicile de la défunte à Yopougon Les Toits Rouges.

Au premier jour des condoléances le dimanche 29 août, Michel Gbagbo, député de Yopougon, s’est rendu avec une forte délégation de son cabinet et des militants ex-FPI partisans du président Laurent Gbagbo, au domicile de la défunte pour l’honorer.

Après les civilités d’usage en pareil cas, c’est Raoul Dogbo, porte-parole de l’honorable Michel Gbagbo, qui s’est adressé à la famille. Il est revenu sur "l’exploit" de la fidèle militante du Front populaire ivoirien (FPI), le 6 mars 2021, lors du vote des députés de Yopougon.

Ce jour-là, malgré son âge (86e année) et la maladie, Mme Niamké Jeannine a posé son dernier acte de militante jusqu’au-boutiste. Difficilement, mais assurément, elle a bravé les 200 mètres environ et les marches des escaliers de l’école primaire Siporex 9 pour se rendre dans le bureau de vote pour porter son choix sur le candidat Michel Gbagbo. «J’ai rempli mon devoir civique », avait-elle dit à ses enfants, après son vote. Elle a encore bravé les mêmes escaliers et la distance pour rentrer chez elle.

«C’est une vraie militante. C’est un exemple que les autres militants devraient copier. Que son âme repose en paix», a dit Raoul Dogbo avant de remettre le don du député.

Pour la famille, «c’est un grand honneur. Mémé peut reposer en paix. Vous êtes venus, c’est que c’est le président Laurent Gbagbo qui est venu», a dit, entre deux sanglots d’émotions, Yolande Niamké.

Il faut noter que Gnahoré Ohiri Jeannine a été déjà décorée dans l’Ordre du FPI.

Ange N. LYRANE

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

gnahoré jeannine laurent gbagbo michel gbagbo yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires