Sign in
Download Opera News App

 

 

Charles Blé Goudé aux pro-Gbagbo: “Je suis celui qui est à la porte; je vois dedans, je vois dehors”


Dans une adresse aux militants du Cojep ce jour, Charles Blé Goudé n’y est pas allé du dos de la cuillère, pour répondre à certains militants pro-Gbagbo, qui ne cessent de le traîner aux gémonies sur le web et autres médias.



Charles Blé Goudé s’est adressé depuis la Haye, aux militants de son parti politique, le Cojep, ce samedi 25 septembre 2021, dans le cadre de la préparation de son retour prochain en Côte d’Ivoire. Il n’a surtout pas manqué de saisir cette tribune pour répondre aux militants de Laurent Gbagbo, qui n’ont cessé de le critiquer vertement à tort ou à raison, sur sa démarche politique, sur les réseaux sociaux et autres médias, notamment sur le fait qu’il n’ait pas encore donné son avis d’adhésion au nouveau parti politique, annoncé par son ancien co-detenu et mentor politique.



L’ex-général de la rue s’est proclamé dans son speech, comme étant celui qui est au fait de toutes les “manigances” qui subsistent autour de l’ex-président, dont il a été pendant près de 10 ans l’homme sûr, chargé de la mobilisation des jeunes pour défendre le pouvoir et les idéaux de la réfondation.


Il a déclaré en substance ceci:

Je suis celui qui est à la porte. Je vois dedans et dehors (…) Quand les visiteurs de Gbagbo venaient lui rendre visite à la Haye, je les surprenais en train de le critiquer durement. Si je veux sortir la liste de ceux qui critiquent le président Gbagbo, tout autour de lui sera vidé.


Il a déclaré en substance ceci:


Je suis celui qui est à la porte. Je vois dedans et dehors (…) Quand les visiteurs de Gbagbo venaient lui rendre visite à la Haye, je les surprenais en train de le critiquer durement. Si je veux sortir la liste de ceux qui critiquent le président Gbagbo, tout autour de lui sera vidé.


Le jeune leader s’est aussi prononcé sur sa relation personnelle avec le fondateur du FPI, non sans donner son point de vue sur sa succession en tant qu’ancien chef de l’État en ces termes :


J’ai connu Laurent Gbagbo opposant

J’ai connu Laurent Gbagbo président.

J’ai connu Laurent Gbagbo prisonnier.

Personne ne connait Laurent Gbagbo mieux que moi (…). Les palabres de succession, je n’y entrerai pas, on a vu ce que la succession d’Houphouët nous a causés.

On me condamne pour un bébé, qui n’est pas encore né.

“Gbagbo n’appelle pas blé Goude”

“Ble ne veut pas entrer dans le nouveau parti de Gbagbo.”

“Gbagbo est venu, et il n’a jamais dit le nom de Blé Goudé. Ses propos sont-ils des projets de société ?

Le plus important est, j’en suis convaincu, qu’on finira pas s’entendre sur le système.

La grande question qui se pose donc aujourd’hui sur le web, émanant des internautes, est la suivante: Que pense Laurent Gbagbo de ces guéguèrres qui prévalent dans son entourage immédiat, bien avant et après sa libération?


Abonnez vous pour ne rien rate


Lavoilobscur

Content created and supplied by: Lavoilobscur (via Opera News )

charles blé cojep laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires