Sign in
Download Opera News App

 

 

Bouaké : Djibo Youssouf Nicolas aux grévistes, "cette décision est irréversible"

Le soulèvement des agents de la mairie de Bouaké a atteint un niveau très sérieux ces 24h.

Après leur sortie sur la voie publique hier, le conseil municipal a eu un entretien avec ces grévistes par le biais de leurs responsables dans la salle des mariages de la mairie.

Les discussions ont pris plusieurs heures donnant l'occasion au maire Nicolas de situer les choses. << Cette décision de mettre 121 personnes ne vient pas de moi , nous obéissons à une injonction reçue de la tutelle qui est la direction générale de la décentralisation et du développement local >>.

Il ajoute que la municipalité a même reçu un courrier spécifique à cette instruction.

Comme pour dire que le Maire n'est pas responsable de ces licenciements.

Le maire précise que c'est suite à un Audit de la direction générale du trésor qui demandé de faire une ponction sur notre effectif Vu que la mairie fonctionne avec un budget un peu plus excessif.


Il faut indiquer que les discussions n'ont pas abouti à une conclusion favorable aux grévistes.

Et de ce fait , c'est plusieurs familles qui sont touchées par cette degression.

Djibo Nicolas Youssouf a dit ceci: << cette grève , quelque soit le temps que ça va prendre, même si c'est dans six mois , cette mesure s'appliquera>>.

Cette degression selon le premier magistrat de la Commune risque touche encore un peu plus de personnes.

Cette décision que nous appliquons est irréversible a t-il laissé entendre pour terminer.

Content created and supplied by: Kraemmanuel (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires