Sign in
Download Opera News App

 

 

Diabo : Rebecca Yao (cadre RHDP) et Michel Gbagbo marquent un grand coup pour la réconciliation

Le député de Yopougon, Michel Gbagbo et Mme Rebecca Yao (cadre RHDP) ont appelé à une vraie réconciliation nationale par des actes ce dimanche 12 Septembre 2021 à l’occasion du tournoi de la paix et de la fraternité.

La présidente de l’association Diabo ville émergente, madame Rebecca Yao, cadre du RHDP aura marqué ce dimanche 12 septembre 2021, un grand coup pour la réconciliation nationale à Diabo. Initiatrice du tournoi de la paix et de la fraternité, la native de Diabo a réuni autour d’un idéal des grands acteurs de la scène politique ivoirienne. Michel Gbagbo et Rebecca Yao ont donné un signal fort de la réconciliation à l’occasion de la rencontre sportive marquant l’apothéose du tournoi de la paix. En effet, dans la dynamique de réconciliation nationale impulsée par les trois grands leaders que sont les présidents Ouattara, Gbagbo et Bédié, la présidente de l’association Diabo ville émergente a décidé d’apporter sa pierre à l’édifice afin de consolider cette paix retrouvée. Ainsi depuis du 10 au 12 septembre 2021 une série d'activités était au centre des actions menées par la filleule de la ministre Kandia Camara. Meeting au foyer Nanan Totokra de Botro, planting d’arbres, tournoi de football entre les équipes des différentes formations politiques étaient les grands axes qui ont meublé ces actions en faveur de la paix et de la cohésion.

Pour l’initiatrice « aucun sacrifice n’est trop grand pour la paix. » Et pour joindre l’acte à la parole, le député de Yopougon, Michel Gbagbo n’a ménagé aucun effort pour être aux côtés de Rebecca Yao ce dimanche pour célébrer la paix et la réconciliation. « Nous ne pouvons pas vivre en constante belligérance, SEM Le Président de la République, Alassane Ouattara nous a instruit, nous les cadres, de travailler au raffermissement des liens en tendant la main à tous les acteurs de la vie politique. Moi Rebecca, J’ai donc pris mon bâton de pèlerin car C’est à chacun de nous de créer les conditions de la bonne cohabitation, Quelles que soient nos divergences politiques. » a déclaré Yao Rebecca et d’ajouter « Sans paix, il n’y pas de droits, pas de libertés, pas de développement, pas d’émergence ». Elle a surtout salué l’implication des cadres du PDCI, de l’EDS, du RHDP, les responsables du ministère de la réconciliation nationale, ainsi que les acteurs de la société civile dans ce processus.

Auteur : N. Devinci

Vos commentaires et partages ont attendus

Content created and supplied by: N.Devinci (via Opera News )

diabo michel gbagbo rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires