Sign in
Download Opera News App

 

 

La déclaration de Bernard Claude sur l'attaque de la base militaire de Ndotré indigne des Ivoiriens

Indignés, les Ivoiriens n'arrivent pas à comprendre les propos du Chef de Service Audit et Contrôle à L'ARTCI, Monsieur Bernard Claude Assamoi, sur l'attaque de la base militaire de Ndotré.

Le mercredi 21 avril 2021, l'armée ivoirienne s'est faite attaquée par des assaillants mercenaires dans la base militaire de Ndotré dans la commune d'Abobo. Cette attaque a fait l'objet de plusieurs discussions sur toute l'étendue du territoire national. Cependant, les propos de certaines personnes ou certains cadres du pays sur ladite attaque a fait couler beaucoup d'encre. C'est le cas de Monsieur Bernard Claude Assamoi, Chef de Service Audit et Contrôle à l'ARTCI (Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d'Ivoire, ndlr) qui a indigné le public ivoirien par sa réaction.


Dans une publication faite sur les réseaux sociaux quelques jours après l'attaque de Ndotré, Monsieur le Chef de Service Audit et Contrôle à l'ARTCI, Bernard Claude Assamoi a dit ce qu'il pensait, à l'instar de nombreux d'autres ivoiriens, sur cette attaque qui fait un bilan de trois morts du côté des assaillants et un blessé du côté des ivoiriens. En effet, alors qu'un contrat de travail et des pièces d'identité ont été retrouvés dans les poches d'un des assaillants, Assamoi pensent que cette histoire d'attaque est vraiment floue car il ne voit pas comment l'on peut attaquer une base militaire avec aussi peu d'armement.

À la suite de cette prise de position, nombreux sont les ivoiriens qui ont été abasourdis, indignés voire même choqués. En effet, pour eux, les propos de monsieur Bernard Claude Assamoi ne sont pas dignes d'un cadre du pays dont la mission première est de travailler pour le pays et son progrès tout azimut. Par conséquent ses propos sont justes insensés et incohérents. Cependant, alors que l'indignation des uns et des autres s'intensifie, monsieur Bernard Claude Assamoi est sorti ce samedi matin par le biais d'un autre poste pour mettre en avant une incompréhension des ivoiriens. Toutefois, il reste sur sa position et assume ses actes.

Il faut dire que cette nouvelle sortie médiatique risque de faire couler beaucoup d'encre plus que la précédente. Affaire à suivre!

Content created and supplied by: Balamba (via Opera News )

bernard claude

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires