Sign in
Download Opera News App

 

 

En réponse aux attaques contre lui, Gbagbo ignore royalement Affi et ses partisans à Mama

Pour ceux qui suivent le feuilleton à rebondissements entre Laurent Gbagbo et son ancien premier ministre, Pascal Affi N'guessan, la rencontre de ce Samedi 28 Août entre l'ex chef de l'état Ivoirien et ses hôtes Wê à Mama, aurait dû voir une salve d'artillerie s'abattre sur le président de la branche légale du Front Populaire Ivoirien (FPI).

Que non! En dépit des attaques virulentes dont il est l'objet depuis son retrait du FPI, de la part d'Affi Nguessan et de ses proches, Laurent Gbagbo a froidement ignoré son ancien rival qui lui disputait la présidence du FPI dont il est le principal fondateur. Durant tout son discours, aucune attention à l'endroit de son ancien camarade de lutte.

Même pas une simple allusion qui aurait fait penser à une égratignure qu'il aurait voulu lui infliger. Laurent Gbagbo est passé outre les attaques contre sa personne, préférant se concentrer sur les instants qu'il vivait avec ses hôtes du moment.

Ce fait paraît d'autant plus remarquable que même, ses deux promotionnaires, Henri Konan Bédié du PDCI-RDA qu'il a publiquement félicité, et son rival de la crise postélectorale de 2010-2011, Alassane Ouattara à qui a il a glissé un tacle amical sur son bilan en terme d'infrastructures en évoquant la présence de "ponts maintenant", ont eu droit à quelques égards.

Était-ce sa manière à lui de prendre de la hauteur sur le député de Bongouanou sous-préfecture ? Visiblement, l'ex détenu de la prison de Scheveningen à la Haye a décidé de passer à d'autres choses.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires