Sign in
Download Opera News App

 

 

Blaise Compaoré rattrapé par le passé, sera-t-il extradé ?

Il fut un temps où personne au Burkina Faso ne pouvait imaginer Blaise Compaoré convoqué devant les tribunaux. C'était la periode où l'homme en tant que président du Burkina Faso régnait en maître sur ce pays. Depuis 1987, date de la mort de son ami et frère d'armes Thomas Sankara, il avait été régulièrement réélu président de la république sans coup férir. Mais en 2014, le peuple se soulève et renverse Blaise Compaoré. Commence alors pour l'ex-homme fort du pays des hommes intègres ce qui s'apparente à une descente aux enfers.

L'affaire Thomas Sankara ressurgit. La veuve du défunt président, Mariam Sankara et son conseil faisaient toujours pression pour relancer cette affaire sans succès. Maintenant, sous le régime du président Roch Marc Kaboré, les choses avancent dans l'ouverture de ce procès. Et Blaise Compaoré est convoqué à la barre dans cette affaire. Seulement, l'homme depuis sa chute a acquis la nationalité ivoirienne. La Côte d'Ivoire acceptera-t-elle de l'extrader pour qu'il s'explique au Burkina Faso ? Rien n'est sûr pour le moment.

Dans tous les cas, que Blaise Compaoré voit son honneur frappé d'une nouvelle entaille. Il n'est plus intouchable. Si le défunt Thomas Sankara entre dans la postérité comme une référence africaine, Blaise lui pourrait devenir un exemple de déchéance rattrapé par son passé. Et comme un malheur ne vient jamais seul, François Compaoré est lui aussi poursuivi dans l'affaire Norbert Zongo. Son extradition de la France a plusieurs fois été mise sur la table. Vraiment dommage pour le camp Compaoré qui perd sa sérénité !

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires