Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : Gbagbo part en guerre contre la dictature de ses adversaires

L'ancien président Laurent Gbagbo


Le jeudi 2 décembre 2021, l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo a reçu au siège de son parti à Attoban,  une délégation des populations de la (Adzopé, Akoupé, Affery, Yakassé-Attobrou, Anyama, etc).  

Le président du Ppa-Ci a saisi cette occasion pour demander une fois encore au pouvoir la libération des prisonniers politiques, dont Anselme Seka Seka, Aby Jean, Osey Logué, etc. des fils de la Mé.

Il a ensuite  appelé ses partisans à rester vigilants car '' les gens qui ont envie de la dictature ne sont pas encore morts . Ceux qui veulent nous étouffer ne sont pas encore morts » a-t-il dit. 

En somme, à travers ses mots, Laurent Gbagbo voulait exprimer son ras-le-bol face à la dictature pratiquée par ses adversaires politiques. 

Dès son retour de La Haye, lutter pour la libération des prisonniers politiques et militaires de la crise post-électorale a été l'une des préoccupations du président Gbagbo. C'est la raison pour laquelle il en a évoqué dès sa première rencontre avec le président Ouattara le 27 juillet 2021 au palais présidentiel.

Estimant qu'il n'a pas été bien compris, Laurent Gbagbo, ces temps-ci, à chaque sortie publique, ne cesse de dénoncer et d'interpeller le pouvoir d'Abidjan sur cette affaire.


A. Aka

Content created and supplied by: Ahoussiakajean (via Opera News )

Laurent Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires