Sign in
Download Opera News App

 

 

Tensions Paris-Bamako : un journal français annonce un recrutement de Wagner

Suite au discours du premier Ministre Malien choguel Maïga à la tribune de l'ONU, la France n'a pas tardé à réagir. Les récentes sorties du président Français Emmanuel Macron et de sa ministre des armées ont largement contribué à envenimé les relations diplomatiques entre Paris et Bamako.

Dans un bras de fer opposants Bamako et Paris à propos d'un éventuel départ des forces françaises du territoire malien, la junte au pouvoir dirigé par le colonel Assimi Goïta viserait à se détacher de la France au profit de la Russie à travers un accord militaire avec la société de sécurité privée de mercenaires Russe Wagner.

Dans une interview accordée à un média, le Premier Ministre, Choguel Kokaila Maïga blâme Paris et ses alliés pour leur action en Libye, une guerre menée contre le guide Libyen Mohamad Khadafi. La déstabilisation de la Libye a entraîné un afflux de terroristes vers le Mali. Mais il a aussi mis en cause directement l’armée française, l’accusant de former des groupes armés dans l’enclave de Kidal, dans l’est du pays.

Selon une information issue du journal français le Figaro :"Une campagne de recrutement pour le Mali aurait débuté. Wagner serait notamment à la recherche d’interprètes de langue française, d’instructeurs paramédicaux, de chirurgiens, de médecins généralistes, de cuisiniers et de chauffeurs. Toutes les spécialités militaires seraient demandées" , peut-on lire dans les colonnes de Le Figaro.

Si ces informations sont avérées, ce ne sera point une surprise. Les tensions entre Bamako et Paris sont montées d'un cran ces derniers temps. En revanche, la Russie se montre plus proche de l'Afrique.

Content created and supplied by: LaMontagneInfo (via Opera News )

français paris-bamako recrutement tensions

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires