Sign in
Download Opera News App

 

 

Billon recadre les pro-Bédié : "Je n'ai jamais dit qu'on ne peut plus être aux affaires à 75 ans"

Dans une interview accordée au journal proche du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI d’Henri Konan Bédié), le député de Dabakala, Jean-Louis Billon, membre des instances du vieux parti, revient sur des propos qu’il a tenus, sortis de leur contexte.

« Monsieur le Ministre, lors de votre dernière sortie vous soulignez qu'à 75 ans, il est impossible d'être encore aux affaires au sommet de l'Etat. Votre déclaration vise-t-elle principalement ceux qui sont dans cette tranche d'âge ? Pouvez-vous préciser votre pensée ? ». Telle est l’une des questions à lui posée, alors que la polémique enfle au sein du parti septuagénaire. 

Sa réponse de recadrage, ne s’est pas fait attendre. « Non, pas du tout. Et mieux, je n'ai jamais dit qu'à 75 ans, on ne peut plus être aux affaires. Mes propos ont été sortis de leur contexte. Je parlais de l'OHADA (Organisation pour l'harmonisation en Afrique du droit des Affaires) qui défend le droit des sociétés des pays membres qui la composent dont la côte d'Ivoire en fait partie ». 

A en croire l’ancien ministre du Commerce nommé par le président Alassane Ouattara, « dans les droits des sociétés de l'OHADA, l'âge limite auquel on est dans l'instance dirigeante d'une société est de 75 ans. Ceci pour dire qu'à 75 ans, on ne peut plus être dans les instances dirigeantes d'une société. Ce sont ces propos que certaines personnes ont interprété ». 

« Ce que je voulais dire, c'est que l'âge de la retraite existe dans toutes les corporations. La Politique est le secteur où il n'y a pas de retraite. Peut-être qu'on peut y songer. C'est l'exemple que je donnais. Même chez les Évêques et les prêtres, il a un âge pour aller à la retraite », a toutefois répété Jean-Louis Billon.

Ce dernier fait face à certaines critiques au sein du PDCI, dont celle de Basile Gouali Dodo, porte-parole adjoint du parti, qui juge l’annonce de sa candidature à la présidentielle prochaine, prématurée. Rappelons que Gouali Dodo lui-même avait, avant la convention du PDCI, annoncé sa candidature à la présidentielle d’octobre 2020, avant de se rallier officiellement à celle d’Henri Konan Bédié, comme Jean-Louis Billon.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

alassane ouattara henri konan bédié ivoire pdci jean-louis billon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires