Sign in
Download Opera News App

 

 

Le trou des déguerpis : regard au cœur des gravats de la honte

Dans le fil du temps, nul ne sait où tendra sa fortune. La leur n'a plus le baume des jours normaux pleins de rires et de chaleur familiale. Tout s'est cassé un jour, à l'appel des impitoyables bulldozers. Les machines sont venus un matin, dans le brume, réduisant leur vie et leurs espérances en un amas de gravats. 

C'est maintenant un trou, leur maison. 

On n'y entre plus dignement, le torse bombé, heureux de prendre sa place dans le cocon familial. Ce n'est plus un habitat. Ce n'est pas un logement. C'est un trou maintenant. 

On y entre, courbé tel un rat. L'honneur balafré et l'humanité courbée. On ne s'y assoit pas. C'est trop de luxe pour des gens qui ne sont plus rien. Leurs corps se contorsionnent dans les effroyables limites de parpaings défaits pour quemander un peu de sommeil. 

C'est le trou des déguerpis. 

C'est la rançon des démunis qui veulent vivre aussi. Aucun égard dans le long fleuve de la vie qu'on mange et dans ce flot de bonheur qui dégouline de certaines bouches juste à côté. 

C'est bien terrible. L'indicible dénuement côtoie l'insolent luxe. Les uns n'ont plus le confort d'une simple toilette. D'autres hésitent entre jacuzzis, saunas et salles d'eau aux robinets dorés. Sous ce même Ciel où veille le grand Créateur ! Ce soir, je pense au trou des déguerpis ! 

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires