Sign in
Download Opera News App

 

 

Société : le CNDH parle aux acteurs de médias à Daloa

Après le départ définitif de l'ONUCI de la Côte d'Ivoire, le conseil national des Droits de l'Homme ( CNDH) s'est approprié toutes les questions des droits de l'homme. Ainsi, l'institution a mis en place des cadres d'échange et de collaboration avec des acteurs clés. Parmi ces acteurs, il y a les médias. 

En effet, ce vendredi 25 juin 2021, la commission régionale des droits de l'homme du Haut Sassandra a eu des échanges avec les acteurs de médias qui résident dans la commune de Daloa.

Monsieur Katinan Touré, Président de la CRDH HS, nous explique les raisons de cette Rencontre:

"Dans la mise en œuvre de son mandat,le CNDH a initié des cadres de rencontres et d'échanges avec les forces armées,le corps diplomatique et les partis politiques en vue de mieux appréhender la nécessité de prendre suffisamment en compte les droits de l'homme dans leurs activités. En plus, cette institution a décidé d'ouvrir ce mécanisme aux hommes de médias.

Par cela, le CNDH se propose d'être un partenaire institutionnel et technique des médias afin de faire le monitoring des droits de l'homme et libertés publiques dans les différents canaux de communication" , a-t-il expliqué.

Il est question, en un mot, de créer cette collaboration entre les unités opérationnelles régionales et les médias locaux, a-t'il conclu.

Le confrère Bayo Fatim, correspondant de la presse écrite "NORD SUD INFO", au noms des acteurs des médias de Daloa, a loué l'initiative et il a demandé au CNDH de multiplier ces types de rencontres avec les organes de presse présents à Daloa.


C'est dans une ambiance chaleureuse que la réunion a mis un terme.

__________________________________________

"C'EST EN SE PARLANT QU'ON ARRIVE À SE COMPRENDRE" JUSTICIER.


🇨🇮🇨🇮🇨🇮🇨🇮🇨🇮🇨🇮🇨🇮

<<🎤La Voix des Antilopes et du Vafou>>

🎤VODAV~~~Vendredi 25/06/2021

🇨🇮🇨🇮🇨🇮🇨🇮🇨🇮🇨🇮🇨🇮

Content created and supplied by: Vodav (via Opera News )

cndh côte d'ivoire daloa haut sassandra société

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires