Opera News

Opera News App

USA/Israël : l'Algérie fait peur ?

FAIZANVAMY
By FAIZANVAMY | self meida writer
Published 10 days ago - 1122 views

Il y a deux semaines, le think tank US International Crisis Group, sorte d'officine à conseiller ou déconseiller des guerres par ci par là affirmait que tôt ou tard l'Algérie finirait par déclencher la guerre au Sahara occidental via Front Polisario, ce qui déstabiliserait , disait le rapport la région.

Beaucoup d'analystes y ont vu en effet la réaction coléreuse d'un axe US / Israël qui ayant cru d'abord à un "désarmement pur et net de l'Algérie", une fois faite l'annonce de la normalisation des liens Maroc -Israël, commençait à réaliser que la pilule algérienne est trop dure à avaler et avec les Algériens, Ie déverrouillage de l'Afrique du Nord en faveur d'Israël est loin d'être une tache aisée.

D'ailleurs, Alger n'a pas été du reste: hors de question de rester les bras croisés à attendre l'armée sioniste venir se planter à quelques kilomètres des frontières de l'est eau Maroc et ce, sous prétexte de coopération militaire entre Tel-Aviv et Rabat, ou à assister en témoin chagrin à l'émergence des bases de l'OTAN en Libye voisine, ou à une junte putschiste au Mali qui loue le ciel malien aux entreprises sionistes ou qui relâche des des milliers de terroristes terroristes, et ce, de concert avec la France à l'effet de déstabiliser les frontières algériennes avec le Sahel. Et bien les déboires qu'a connu et que connait Barkhane a Sahel pourrait ne pas être étranger à cette riposte algérienne à la guerre hybride de l'Empire. 

Dans son rapport, International Crisis Group, y revient d'ailleurs en termes à peine voilée en affirmant qu''une intervention militaire de l'Algérie au Sahara pourrait déstabiliser la région '': «Il serait erroné de penser que l'Algérie restera neutre. L'Algérie soutient la stratégie militaire d'usure du Polisario. La faible intensité du conflit ne peut pas justifier l'inaction. Le risque d'une escalade militaire progressive, limitée mais tangible, déstabiliserait encore davantage l'Afrique du Nord et le Sahel », soutient ce  rapport publié sous ce titre:« Il est temps de ré-engager des efforts internationaux au Sahara occidental »( Il est temps pour le réengagement international au Sahara occidental )  "Les combats pourraient s'intensifier au moindre incident militaire, tel qu'une ingérence algérienne –par exemple, des transferts d'armes plus importants entre Alger et le Polisario– ou un changement de tactique militaire au sein du mouvement indépendantiste. Il serait erroné de penser que l'Algérie restera neutre. L'Algérie soutient la stratégie militaire d'usure du Polisario. Bien rédigé nouveau transfert d'armes en provenance d'Algérie permettant d'améliorer les capacités de l'Armée de libération du peuple sahraoui n 'ait été constaté, Alger pourrait envisager ce type de transferts si une flambée de violence tuait un grand nombre de combattants du Polisario, par exemple. Ceci aurait des implications pour toute la région ” 

Evidemment ce "conditionnel" caractérisant le rapport relève d'une mise en garde assez directe à l'égard d'une Algérie à qui l'Amérique par think tank interposé tente d'imposer des "limites" allant même jusqu'à en devenir les actions à venir. Mais à lire bien entre ces lignes, il y a une angoisse qui apparaît: la possibilité d'une guerre qui si elle éclate, pourrait tout bonnement se transformer en un bourbier non seulement pour Rabat qui sous l'effet de l'objectif US / Israël / Golfien agit comme un somnambule mais encore poour ses soutiens. Cette crainte semble avoir fini par décider des États-Unis de franchir un pas de plus, de se livrer à une démonstration de force anti algérienne au Sahara: L'agence de presse espagnole EFE annonce des manœuvres militaires maroco-américaines qui incluront le Sahara Occidental et se dérouleront au plus près de la frontière avec l'Algérie. L'exercice aura lieu dans un polygone intégrant les zones de Tan Tan, de Dakhla et de Mahbes, à quelques kilomètres de Tindouf. Comme pour le cas libyen, c'est Ben Zayed qui sert de catalyseur. Une réunion se serait tenue à Abu Dhabi entre des officiers de haut rang marocains et émiratis. La délégation militaire marocaine était conduite par le ministre chargé de l'Administration de la Défense, Abdellatif Loudiyi, et les discussions ont été présidées, côté émirati, par le chef d'état-major de l'armée, Hamad Mohammed Thani Al-Rumaithi . L'exercice aura lieu dans un polygone intégrant les zones de Tan Tan, de Dakhla et de Mahbes, à quelques kilomètres de Tindouf. Comme pour le cas libyen, c'est Ben Zayed qui sert de catalyseur. Une réunion se serait tenue à Abu Dhabi entre des officiers de haut rang marocains et émiratis. La délégation militaire marocaine était conduite par le ministre chargé de l'Administration de la Défense, Abdellatif Loudiyi, et les discussions ont été présidées, côté émirati, par le chef d'état-major de l'armée, Hamad Mohammed Thani Al-Rumaithi . L'exercice aura lieu dans un polygone intégrant les zones de Tan Tan, de Dakhla et de Mahbes, à quelques kilomètres de Tindouf. Comme pour le cas libyen, c'est Ben Zayed qui sert de catalyseur. Une réunion se serait tenue à Abu Dhabi entre des officiers de haut rang marocains et émiratis. La délégation militaire marocaine était conduite par le ministre chargé de l'Administration de la Défense, Abdellatif Loudiyi, et les discussions ont été présidées, côté émirati, par le chef d'état-major de l'armée, Hamad Mohammed Thani Al-Rumaithi .

Dans la foulée, les officiers des forces armées marocaines ont aussi rencontré leurs homologues américains à Agadir pour «finaliser les derniers préparatifs de l'exercice militaire African Lion 2021, prévu en juin prochain». Rabat voit à travers la manœuvre conjointe d'une démarche US destinée «à consolider la reconnaissance par les Etats-Unis de la« marocanité »du Sahara Occidental». Mais rien n'est moins sûr US / Israël évitant tant que faire se peut de prendre clairement parti dans le dossier saharoui, quitte à "laisser les choses mûrir d'elles-mêmes" c'est-à dire à "pousser à ce que les tensions maroco-algérienne s'accroissent par pilier ". puis viendra le temps où un "false flag" genre ce qui s'est produit à Tango Tango au Niger se produira, quitte à emballer tout le mécanisme. D'ailleurs, les organisateurs de l'exercice ne cache rien: l'exercice est clairement destiné à «simuler une riposte à une attaque d'une force soutenue par un autre pays, dans la région de Mahbes, située près de Tindouf» et comprendre l'armée sahraouie et l'Algérie. Quelques 5 000 à 8 000 soldats seront mobilisés aussi. Mais une action militaire contre l'Algérie, les USA et Cie l'oseront? 

certes es Etats-Unis ont déjé vendu quatre drones armés de dernière génération MQ-9B Sea Guardian au Maroc. Des avions qui «entrent dans la liste des armes que les Etats Unis interdisent à l'exportation et ne délivrent que des pays alliés les plus sûrs» mais le rapport de Crisis International groupe laisse entrevoir ce qui semble être une "réelle réticence US" à engager par Emirats / Maroc interposés une action militaire au Sahara et partant contre l'Algérie. 

Tout guerre risque de tourner en guerre d'usure et c'est cela que les USA devraient éviter ... L'administration Biden risque d'être réticente à l'idée de revenir sur la reconnaissance par l'administration Trump de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental. Malgré cela, elle pourrait envisager d'autres façons de rassurer le Polisario, par exemple en réaffirmant le soutien de Washington au renouvellement semestriel du mandat de la Minurso »... La crainte est bien présente. Alors une manœuvre militaire de plus près des frontières algériennes n'est -elle surtout un bombage de torse destiné à déstabiliser l'adversaire? Plus d'un expert répondrait par oui. L'administration Biden risque d'être réticente à l'idée de revenir sur la reconnaissance par l'administration Trump de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental. Malgré cela, elle pourrait envisager d'autres façons de rassurer le Polisario, par exemple en réaffirmant le soutien de Washington au renouvellement semestriel du mandat de la Minurso »... La crainte est bien présente. Alors une manœuvre militaire de plus près des frontières algériennes n'est -elle surtout un bombage de torse destiné à déstabiliser l'adversaire? Plus d'un expert répondrait par oui. L'administration Biden risque d'être réticente à l'idée de revenir sur la reconnaissance par l'administration Trump de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental. Malgré cela, elle pourrait envisager d'autres façons de rassurer le Polisario, par exemple en réaffirmant le soutien de Washington au renouvellement semestriel du mandat de la Minurso »...

La crainte est bien présente. Alors une manœuvre militaire de plus près des frontières algériennes n'est -elle surtout un bombage de torse destiné à déstabiliser l'adversaire? Plus d'un expert répondrait par oui. .. La crainte est bien présente. Alors une manœuvre militaire de plus près des frontières algériennes n'est -elle surtout un bombage de torse destiné à déstabiliser l'adversaire? Plus d'un expert répondrait par oui. .. La crainte est bien présente. Alors une manœuvre militaire de plus près des frontières algériennes n'est -elle surtout un bombage de torse destiné à déstabiliser l'adversaire? Plus d'un expert répondrait par oui. 

Content created and supplied by: FAIZANVAMY (via Opera News )

Tags:      

sahara occidental
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

La photo du jour : découvrez Coco Emilia dans sa magnifique robe de mariage

6 hours ago

33 🔥

La photo du jour : découvrez Coco Emilia dans sa magnifique robe de mariage

Mariage de Coco Émilia avec un milliardaire

7 hours ago

2994 🔥

Mariage de Coco Émilia avec un milliardaire

Aucune trace de la Côte d’Ivoire dans les 10 pays les plus riches d’Afrique

7 hours ago

864 🔥

Aucune trace de la Côte d’Ivoire dans les 10 pays les plus riches d’Afrique

Top 10 des footballeurs africains les plus riches en 2020

9 hours ago

1381 🔥

Top 10 des footballeurs africains les plus riches en 2020

Classement des meilleurs milieux de terrain africains de l'histoire du football .

10 hours ago

697 🔥

Classement des meilleurs milieux de terrain africains de l'histoire du football .

Agriculture/Soubré : la SAPH lance un grand projet qui va générer au moins 600 emplois

10 hours ago

96 🔥

Agriculture/Soubré : la SAPH lance un grand projet qui va générer  au moins 600  emplois

Un homme devenu physiquement femme

12 hours ago

4305 🔥

Un homme devenu physiquement femme

Carnet de santé présidentiel : découvrons ces Présidents africains morts au pouvoir en deux décennies

14 hours ago

70 🔥

Carnet de santé présidentiel : découvrons ces Présidents africains morts au pouvoir en deux décennies

Voici le classement des 10 pays Africains les plus riches en 2021

14 hours ago

3534 🔥

Voici le classement des 10 pays Africains les plus riches en 2021

Découvrez la nouvelle recrue du PSG

14 hours ago

1623 🔥

Découvrez la nouvelle recrue du PSG

COMMENTAIRES