Sign in
Download Opera News App

 

 

Retard sur la délivrance des CNI : le ton monte au sein des populations, vers une plainte contre l'Etat ?

Photo/ La colère se fait sentir de plus en plus au sein des populations qui réclament la délivrance rapide des CNI

Le gros retard accusé dans la délivrance des nouvelles cartes nationales d'identité suscite de plus en plus de grogne au sein des populations ivoiriennes. Certaines populations finissent par s'inquiéter et se demandent même si elles pourront un jour rentrer en possession de ce sésame pour lequel, chaque demandeur a dû débourser cinq mille francs de sa poche.

 D'autres par contre, restent optimistes, mais souhaitent vivement que l'opérateur en charge de la confection de cette carte puisse accélérer son mode de fonctionnement pour" libérer" le plus grand nombre d'ivoiriens toujours en attente d'avoir cette carte. 

Ces populations craignent surtout que la période du 30 Juin 2021, date arrêtée par le gouvernement comme la date butoir pour la non validité de l'ancienne CNI ne cause encore des désagréments aux détenteurs de celle-ci.

Rappelons que l'opération de renouvellement de la nouvelle carte a été lancée il y a de cela presque trois ans par l'État de Côte d'Ivoire avec la participation de chaque ivoirien à hauteur de cinq mille francs, mais à ce jour nombreux sont des Ivoiriens qui attendent de recevoir ce précieux sésame. Et l'ONECI, l'opérateur en charge du renouvellement des cartes, n'est toujours pas arrivée à satisfaire la plus grande partie des Ivoiriens qui continuent d'attendre le fameux message invitant à aller retirer leur carte.

 Beaucoup de populations roulent depuis des années avec des attestations d'identité dont le renouvellement aussi suscite des grincements de dents, car, les montants de renouvellement dans les commissariats varient d'un point à un autre. L'ancienne CNI expire dans deux mois. Allons-nous vers une prorogation de la date? Arriverons-nous à une plainte contre l'État de Côte d'Ivoire ou l'ONECI, comme le nourrissent des Ivoiriens de la société civile qui se disent abusés dans l'affaire? Attendons de voir. Les jours à venir nous situeront.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires