Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire des jeunes entrepreneurs chassés à la Riviera: ce qui vient de se passer est la "totale"

L'affaire des jeunes entrepreneurs déguerpis de l'espace Éden de la Riviera Attoban a atterri chez qui de droit: le ministre de la Promotion de Jeunesse et de l'emploi des jeunes, Mamadou Touré. Tenez-vous bien, ce dernier a rendu "à César ce qui appartient à César".

Avant de conter ce que le ministre a pu bien faire pour ces derniers, revenons sur ces faits marquants. Ils avaient été virés de l'espace Éden de la Riviera Attoban comme des malpropres. Et pourtant, l'une d'entre eux, avait payé pour 2 ans. Et à peine 3 mois d'utilisation de l'espace, ce double jeu du propriétaire de l'espace. L'affaire de leur déguerpissement avait fait grand bruit hier sur les réseaux sociaux. Les Ivoiriens, dans leur grande majorité leur avaient prêté mains fortes. En "chargeant" ce problème. 

Franchement, les Ivoiriens sont Solidaires. Surtout quand il s'agit d'un des leurs. À plus forte raison des jeunes qui se fraient un chemin. On peut dire : mission accomplie. Parce qu'à force d'avoir relayé cette injustice dont faisaient l'objet ces jeunes entrepreneurs, plus précisément, la jeune responsable de Bakery’s ( Coffee shop), Karine Dalli, le ministre de la jeunesse et de l'emploi des jeunes n'est pas resté indifférent. 

De même que vous n'êtes pas restés, bouche bée en apprenant ce sort réservé à ces jeunes, car ils n'ont ni été dédommagés, ni prévenus avant d'être dégagés de l'espace qu'ils louaient. Mais comme un ange, leur ministre de tutel a fait parler son cœur.

D.Tahé

Content created and supplied by: David225 (via Opera News )

mamadou touré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires