Sign in
Download Opera News App

 

 

Les Etats généraux de l'école ivoirienne : la ministre Kandia Camara, la grande absente

Dès sa nomination en tant que ministre de l'Éducation Nationale et de l'Alphabétisation, et eu égard à de nombreux dysfonctionnements constatés dans le fonctionnement actuel de notre système éducatif, le Professeur Mariatou Koné a pris la décision sur elle de faire le bilan de l'école ivoirienne à l'effet de détecter les impairs pour une bonne remédiation, à travers ce qu'elle a appelé "les états généraux de l'éducation nationale et de l'alphabétisation"

Après plusieurs mois de consultations, l'opération des états généraux de l'école ivoirienne qui prendra six mois pleins, a été finalement lancée ce jour devant un parterre de personnalités, notamment le Premier Ministre Chef du Gouvernement Monsieur Patrick Achi, la Secrétaire Général Adjointe de l'UNESCO madame Stéphania Jianini, la coordonnatrice des partenaires de l'école ivoirienne, le président de la CEI, le président du Conseil Constitutionnel, plusieurs ambassadeurs, des chefs traditionnels, des guides religieux, des responsables syndicaux, des élus, des responsables politiques, et plusieurs ex Ministres de l'éducation nationale et de l'alphabétisation.

Cependant, notons que la surprise désagréable a été de savoir que Madame Kandia Camara, prédécesseure immédiate de l'actuelle Ministre de l'Éducation Nationale et de l'Alphabétisation a brillé de par son absence pour des raisons certainement administratives vu qu'elle est désormais la patronne de la diplomatie ivoirienne.

En dépit de tout, notons que le Professeur Mariatou Koné lui a exprimé toute sa reconnaissance pour tous les efforts consentis pour permettre à l'école ivoirienne de tenir sur ses pieds au moment où le pays venait de connaître un mauvais virage de son histoire.

RichardToty

Content created and supplied by: RichardToty (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires