Sign in
Download Opera News App

 

 

La gendarmerie nationale a arrêté plusieurs initiateurs d'une réunion de sensibilisation à Niakara

Les éléments de la Gendarmerie Nationale ont interrompu une réunion de sensibilisation convoquée par la jeunesse pour la bonne tenue des élections législatives avant d'arrêter plusieurs d'entre eux.

(Image d'illustration)

les éléphants de la Gendarmerie nationale de Côte d'Ivoire se sont interposés à une réunion organisée par la jeunesse du Hambol pour un climat électoral apaisé et transparent avant d'arrêter les initiateurs de ladite réunion.


Ce vendredi 16 avril 2021, à une semaine des élections législatives à Niakaramandougou et d'autres localités, la Jeunesse unie pour le développement du Hambol (JUDH) a organisé une réunion au centre culturel de ladite ville pour sensibiliser la population à aller voter massivement le jour du scrutin et surtout à se montrer pacifistes et non-violents pour une élection transparente et apaisée. Cependant, si cette réunion était assisté par les militants et sympathisants de tous les bords politiques ivoiriens, elle a vu débarquer les éléments de la Gendarmerie nationale qui n'ont pas hésité à mettre fin à la réunion sous l'ordre du maire de la ville avant l'heure prévue et d'arrêter les initiateurs. « La réunion a commencé à 10 heures 30 minutes et a été interrompue par la brigade de la gendarmerie de Niakara à 11h après un coup de fil du premier magistrat de la ville qui suggérait un report de la manifestation pour non respect de procédure pour l'organisation de la réunion », a déclaré, Coulibaly Gbèlè, porte-parole des jeunes et Secrétaire à l'organisation du JUDH.

Mais après avoir été arrêtés, ces initiateurs ont été heureusement libérés et la (JUGH) par le biais de son secrétaire général Gbèlè a réussi à faire passer le message qu'il voulait faire passer avant l'arrivée des éléments de la Gendarmerie. « Nous voulons des élections législatives apaisées et sécurisées dans nôtre circonscription électorale qui a été contrainte à un report du scrutin suite au décès de l'honorable Zobo Ouroh Josiane, le 5 Mars 2021 dernier. Nous appelons toutes les filles et fils de la circonscription Arikokaha-Niakara-Tortiya à employer le bon ton pendant cette période pré-électorale », a-t-il déclaré.


Pour rappel, les élections législatives avaient été reportées dans la circonscription électorale d’Arikokaha-Niakara-Tortiya à la suite du décès de Zobo Ouroh Josiane, suppléante du candidat indépendant, Severin N'Datien Guibessongui. Elles ont été finalement reprogrammées pour ce samedi 24 avril 2021.

Content created and supplied by: Balamba (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires