Sign in
Download Opera News App

 

 

Dialogue national inclusif : Adama Bictogo oppose une fin de non recevoir à l’appel de Bédié

Le dialogue national inclusif lancé par l’ancien président Henri Konan Bédié, à l’issue de sa rencontre de Daoukro avec Laurent Gbagbo a fait réagir le directeur exécutif du Rhdp ce lundi.

Face à la presse à la rue lepic, Adama Bictogo a opposé une fin de non recevoir à cet appel car le pays n’est pas en crise.


«Nous n'avons pas besoin de dialogue national. Les institutions fonctionnent, l'Assemblée fonctionne. Toutes les institutions sont en place. Nous ne sommes pas un pays en crise », a-t-il affirmé.


« Nous n'accepterons pas qu'on nous impose un nouvel ordre politique. On n'a pas de leçon à recevoir en termes de nouvel ordre politique au plan démocratique. Les instruments de la démocratie sont en place maintenant, c'est au président d'apprécier de l'opportunité d'une rencontre avec quel ou quel. Mais en tout état de cause, Tout acte que pose le président va dans le sens de rassembler les ivoiriens, parce que le RHDP se veut la force motrice de rassemblement de tous les Ivoiriens mais dans le respect des textes et dans le respect des fonctions. Fonction incarnée pas la plus haute personnalité, le président Alassane Ouattara Alassane. Nous n’accepterons pas que M. Alassane Ouattara, soit bafoué dans sa fonction. Le RHDP se tiendra à ses côtés et se battra contre toute intention de bafouer le président Alassane Ouattara dans sa fonction de président de la République», a-t-il poursuivi.

Si en face, on ne fait pas preuve de responsabilité. Si en face, on ne s'explique pas dans une vraie dynamique de réconciliation. Si en face, on veut encore tricher. Naturellement que LE RHDP ne fera pas favorable à des rencontres qui vont accoucher d'une souris. Nous ne voulons pas être complice d'une escroquerie qu’on va encore aux Ivoiriens. Les Ivoiriens bénéficient déjà d'une croissance d'une stabilité d'une paix, il ne faut pas venir perturber la quiétude des ivoiriens. Donc si oui, une tribune doit se definir, se dessiner sur des bases réelles, sur des bases solides de renforcer la cohésion . M. Gbagbo est rentré et se balade. ça me dérange pas mais c'est quand ses propos peuvent entraîner la division alors que les ivoiriens attendent que nous soyons encore plus rassembler. Il vient tenir des propos qui viennent semer la division. donc en face de la division, nous nous pronons le rassemblement mais en face de ceux qui vont se mettre en dehors aussi de la légalité, force est à la loi », a souligné le deputé d’Agboville


Concernant l’alliance Bedié-Gbagbo, le DE du rhdp estime qu’il s’agit d’une alliance cicronstantielle. «Ce sont deux personnalités opposées. Je voudrais juste rappeler que Monsieur Bédié se sentait mieux quand il était au RHDP. Pour nous cette alliance de dupes ne nous dérange pas. C'est du un plus un égal hein. On est habitué à aller voir ensemble. Il y a juste Monsieur Gbagbo qui arrivait mais sinon les corps étaient déjà liés, il y a que les têtes qui viennent s'ajouter. Ils ont pris une déconvenue aux législatives. Donc pour nous, il y a rien qui change », a martélé Bictogo.

Content created and supplied by: herl-l'intrépide (via Opera News )

adama bictogo alassane ouattara laurent gbagbo rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires