Sign in
Download Opera News App

 

 

Guerre de positionnement dans le camp Gbagbo/ Les hommes de Simone

La clameur a du mal à se résorber malgré la dernière sortie veloutée de celle dont on a du mal à dissocier le patronyme Gbagbo, Simone. Et pour de nombreux observateurs, l'incident du 17 juin à l'aéroport n'est que la face visible de l'iceberg de rancoeur s'exprimant sommairement par cyberactivistes interposés. Simone veut la place de Gbagbo à la tête de la branche du FPI tenue par Gbagbo, murmure- t- on de plus en plus à "gbagbokro", pour parler comme Johnny Patcheko, un cyberactiviste proche du pouvoir. Au grand désarroi de ceux qui espéraient encore que la récente demande de divorce du célèbre acquitté de la CPI n'ait pas d'incidence sur les rapports politiques de ce mythique couple de la politique ivoirienne. cette rumeur qui prend sa source dans une publication de Jeune Afrique du 28 avril dernier, est alimentée par les actes quasi solitaires de la deuxième vice président du FPI-gbagbo. Si on est convaincu qu'une telle empoignade sur fond de bagarre de foyer pourrait durement fragiliser ce qui reste du Front Populaire Ivoirien, on se demande tout de même, pour une telle bataille, qui sont les hommes encore fidèles à Simone.

Tout est encore au stade de supputations, mais des noms reviennent de plus en plus. On parle,par exemple de Maurice Lohourignon. Ce natif de Gagnoa comme Gbagbo est celui qui, en même temps que Danon Djédjé, a conduit la pétition pour la libération de ce dernier alors qu'il faisait face à la justice internationale. Ce n'est pas un visage très connu chez les frontistes, mais il ne reste pas moins influent dans sa région natale. Surtout qu'il semble être sur la même longueur d'onde que le Gouverneur Dakoury Tabley, un autre natif de Gagnoa. Simone,dit on, peut également compter sur Emil Guieroulou. Cet habitué des joutes parlementaires a dirigé de main de maître la commission économique et sociale du temps de la refondation. Revenu d'exil courant 2019,il a été élu député de Guiglo commune aux dernières législatives. Avec ceux là, on cite aussi Don Mélo ou encore Koffi Koffi Lazare. Les supporters de Gbagbo retiennent leur souffle.

Emmanuel Fofana.

Content created and supplied by: Emmanuelfofana (via Opera News )

cpi johnny patcheko simone .

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires