Sign in
Download Opera News App

 

 

Débarqué du gouvernement, monsieur élection du RHDP est encore menacé de perdre son tabouret de député

A la faveur de la proclamation du Premier Pouvernement du nouveau Premier Ministre, Achi Patrick, le 6 avril 2021 dernier, l'opinion publique dans sa grande majorité a été surprise de savoir que Mamadou Sanogo, anciennement Ministre de l'Economie Numérique, des Télécommunications et de l'Innovation, ait été remercié.

Cette surprise générale provient du fait que Mamadou Sanogo, opérateur économique et fondateur de grandes écoles, a toujours été un des puissants soutiens du Rassemblement des Républicains (RDR), depuis sa création de ce parti en 1994, jusqu'à l'accession de ce parti au pouvoir en 2000.

Ces personnes ont aussi à l'esprit que l'ancien Ministre, Mamadou Sanogo, a toujours été principal ouvrier des processus électoraux lors de toutes les élections auxquelles le RDR, devenu avant 2015 le Rassemblement des Houohouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), avec l'adhésion de certains militants venus d'autres partis se reconnaissant dans les idéaux de Félix Houphouët Boigny, a participé.

Cela lui vaut l'appellation de "Monsieur Élection" du RHDP, à Mamadou Sanogo, dans plusieurs milieux et dans les formations politiques où il est considéré comme un des fondamentaux du parti présidentiel.

Son débarquement du Gouvernement arrive aussi au moment où le seul tabouret qui lui reste désormais est menacé.

Car dans la circonscription électorale de Ouaninou, dans le département de Touba, où il est député sortant, le Conseil Constitutionnel (CC), a déclaré récemment que les législatives doivent être reprises pour des irrégularités constatées lors des législatives du , 6 mars dernier.

En attendant, Mamadou Sanogo ou Monsieur Élections du RHDP est sans tabouret après avoir perdu celui de ministre.

Bassira.

Content created and supplied by: Bassira (via Opera News )

mamadou sanogo rhdp touba

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires