Sign in
Download Opera News App

 

 

Malgré la bronca de ses camarades du M5-RFP le PM malien Choguel Maiga reste droit dans ses bottes.

Contesté virulemment au plus haut sommet de l'union qui a contribué à son accession à la primature du Mali depuis la prise du pouvoir des soldats conduits par le colonel Assimi Goita, le chef du gouvernement de transition ne semble être nullement ébranlé par ces attaques . L'homme politique mène ses activités dans la plus grande sérénité.

En effet la symbiose des organisations de la société civile a permis le 18 Août 2020 avec des manifestations quotidiennes de mettre fin au pouvoir du président Ibrahim Boubakar Keita par un coup d'état militaire. La soldatesque insatisfaite du passage du président Bah N'daw débarque ce dernier en reprenant en main le 25 Mai 2021 les affaires de l'Etat au grand désarroi de la communauté internationale. Le colonel Assimi Goita et ses hommes pour former un nouveau gouvernement, donnent au M5-RFP les pleins pouvoirs de choisir le 1er ministre. La préférence fût portée sur le Dr Choguel Kokala Maiga par la faîtière des associations sollicitées .

Selon Mr Koniba Sidibe qui est le nouveau président du groupement , le bilan de leur pair comme chef de gouvernement après un an de gestion est catastrophique. Pour lui, le Mali se dirige droit dans un mur par politique illisible et irresponsable de leur compagnon qui le mérite d'avoir su mettre à dos les pays voisins et les partenaires du Mali .


Quant à l'actuel locataire de la primature malienne, il n'a pas peiné de répondre aux accusations.

Le bras de fer continue en tout cas entre les deux parties !


La contribution de FABA

Content created and supplied by: Faba (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires