Sign in
Download Opera News App

 

 

Fin de la récréation : la CEDEAO prend en main le dossier des soldats Ivoiriens en "otage" au Mali

En marge de la 77ème Assemblée générale de l'ONU qui s'ouvre ce mardi 20 septembre 2022 à New-York, les dirigeants de la CEDEAO vont se pencher sur le dossier épineux des soldats Ivoiriens détenus au Mali par la junte militaire au pouvoir.

Arrêtés à l'aéroport de Bamako au Mali le 10 juillet 2022 et inculpés le 10 Août par les autorités judiciaires maliennes pour << des faits de crimes d'associations de malfaiteurs, d'attentat et complot contre le gouvernement, d'atteinte à la sûreté extérieure de l'État, de détention, de port et transport d'armes de guerre et de complicité de ces crimes.>>, le dossier épineux des soldats Ivoiriens sera sur la table de la CEDEAO. Et cela à l'initiative du président ivoirien Allassane Ouattara. Selon RFI ce sommet extraordinaire de la communauté économique des États de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) " est bel et bien confirmé pour le jeudi.... à partir de 17h30 heure locale..." Par ailleurs le gouvernement de transition du Mali dirigé par le colonel Assimi Goïta par un communiqué avait indiqué à la CEDEAO << que l'affaire des 49 mercenaires Ivoiriens est purement judiciaire et bilatérale. Il met en garde contre toute instrumentation de la CEDEAO par les autorités ivoiriennes pour se soustraire de leur responsabilité vis-à-vis du Mali.>>

Le président Bissau - Guinéenne qui assure la présidence de la CEDEAO pourra-t-il trouver un dénouement favorable là où Faure le président Togolais a échoué ? Au vu des liens historiques entre la Côte d'Ivoire et le Mali il serait judicieux pour les deux peuples qu'une solution définitive soit trouvée pour la stabilité de la sous région.

Content created and supplied by: L'[email protected] (via Opera News )

bamako cedeao mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires