Sign in
Download Opera News App

 

 

12ème congrès du SYNACASS-CI : Guillaume Esso Akpesse plébiscité pour un second mandat

Syndicat national des Cadres Supérieurs de la Santé de Côte d’Ivoire (SYNACASS-CI) a tenu son 12ème congrès ordinaire le vendredi 27 mai 2022 à l’Institut National de la Santé Publique d’Adjamé (Abidjan). A l’issue de ces assises, le Docteur Guillaume Esso Akpesse, secrétaire général sortant dudit syndicat a été plébiscité par ses camarades pour un second mandat.

Les cadres supérieurs de la santé, regroupés au sein du Syndicat national des Cadres Supérieurs de la Santé de Côte d’Ivoire (SYNACASS-CI) se sont retrouvés le vendredi 27 mai 2022 à l’Institut National de la Santé Publique d’Adjamé (Abidjan) dans le cadre du 12ème congrès de leur Syndicat. Avec pour thème « réforme hospitalière en Côte d’Ivoire : quel intérêt pour le cadre supérieur de la santé », cette 12ème rencontre triennale du SYNACASS-CI a été marquée par deux temps forts. Il s’agit du panel sur « les réformes hospitalières en Côte d’Ivoire : quels intérêts pour le cadre supérieur de la santé » qui a été animé par le Sous-Directeur de la médecine hospitalière, Dr Djomon Franck, le Directeur du CHR de San-Pédro, Dr Kissiédou, l’expert Syndicat, Dr Atté Boka et le Magistrat, Président Komoin François, Magistrat hors Hiérarchie.

Le deuxième temps fort de cette rencontre a été la session plénière des travaux avec pour point focal l’élection des organes. A cette occasion, les camarades du Syndicat national des Cadres Supérieurs de la Santé de Côte d’Ivoire ont renouvelé leur confiance au Dr Guillaume Esso Akpesse qu’ils ont plébiscité par acclamation comme Secrétaire Général pour une période de trois ans à la tête du plus vieux syndicat de Côte d’Ivoire.

Du coté du ministère de la santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle de l’opportunité qu’offre le SYNACASS-CI, en tant que cadre privilégié de réflexion, de concertation, de proposition de choix stratégique qui permet de communiquer avec ses collaborateurs. Il a donc saisi l’opportunité pour réitérer son appel solennel, son plaidoyer pour un sursaut sanitaire dont l’objectif visé est l’amélioration de l’image du système de santé pour le bien-être des populations. Dans ce sens, pour le ministère dirigé par Dimba N’Gou Pierre, seules les résolutions et recommandations opérationnelles de véritables experts sont qualifiées pour améliorer la santé des populations ivoiriennes.

Il faut indiquer que ce 12ème congrès du SYNACASS-CI, avec son thème « réforme hospitalière en Côte d’Ivoire : quel intérêt pour le cadre supérieur de la santé », s’inscrit dans la droite ligne de l’amélioration de la qualité des soins et aussi l’amélioration de la qualité de vie du personnel. Avec le Dr Guillaume Esso Akpesse, le syndicat cinquantenaire est bien parti pour réussir ce pari.  

Eugène YOBOUET

      

Content created and supplied by: Eugy_Yobouet (via Opera News )

Abidjan Institut National de la Santé Publique d'Adjamé SYNACASS SYNACASS- Syndicat national des Cadres Supérieurs de la Santé de Côte d'Ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires