Sign in
Download Opera News App

 

 

Après Gon Coulibaly : le maintien de Amadou Soumahoro à son poste inquiète

Alors que plusieurs observateurs voyaient Amadou Soumahoro jouir d'un repos mérité, le chef du Parlement ivoirien est maintenu à son poste ce mardi 30 mars 2020 en dépit de ses problèmes de santé. Une situation qui a le mérite de rappeler les circonstances du décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

158 voix sur 247, soit 63,97%. Tel est le score obtenu par Amadou Soumahoro du RHDP contre Éliane N'zi N'da Affoue du PDCI. Le parti présidentiel a donc décidé de maintenir son membre qui plus est membre fondateur du RDR.

Faut-il y voir une volonté manifeste d'Alassane Ouattara ne pas faire sortir Amadou Soumahoro par la petite porte ? Cette pensée est enrichie et fécondée par le décès de Hamed Bakayoko, fils de Séguéla tout comme Amadou Soumahoro, le 10 mars dernier.

Il n'empêche que ce maintien de Amadou Soumahoro dont les problèmes de santé ne relèvent plus du secret, rappelle celui de Amadou Gon Coulibaly. Revenu d'un suivi médical dans le cadre de la pose d'un stent le 4 mai 2020 en France, Amadou Gon Coulibaly n'avait pas été ménagé. Au contraire, il a été maintenu à son poste en lieu et place d'un repos. La suite est connue. Amadou Gon Coulibaly décède le mercredi 8 juillet 2020 suite au Conseil des ministres.

Il n'est pas exclu de croire qu'après ce maintient aux allures d'hommage, Amadou Soumahoro pourrait céder son fauteuil à un autre membre du RHDP pour raisons de santé.


Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

Amadou Soumahoro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires