Sign in
Download Opera News App

 

 

André Silver Konan recadre Me Abdoulaye Méité après la libération de Gbagbo : "Ne nous insultez pas"

André Silver Konan, le journaliste et éveilleur de conscience a sèchement recadré l'avocat Abdoulaye Ben Méité, qui avait défendu le dossier ivoirien à la Cour pénale internationale (CPI), relativement à l'affaire Charles Blé Goudé et Laurent Gbagbo.

Interrogé hier par un journaliste, Me Abdoulaye Méité, avocat de l’Etat de Côte d’Ivoire dans l'affaire Gbagbo et d'autres affaires, et député RHDP, a commenté la libération totale de l'ex-président Laurent Gbagbo et de son ancien ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé, poursuivis et acquittés de crimes de guerre, crimes contre l'humanité, etc.

"Tu peux avoir fait quelque chose, mais si le dossier présenté n’est pas fait de façon cohérente, un coupable peut même se retrouver relaxé, en droit. Coupable dans les faits mais innocent en droit, a commenté Abdoulaye Ben Méité".

Une réaction qui a fait bondir André Silver Konan, le journaliste et analyste politique, rompu dans ce genre d'exercice de décryptage des propos des personnalités. Sur sa page Facebook, sa réponse ne s'est pas faite attendre.

"Je suppose que c'est nous et des commerçantes du marché Gouro qui devraient constituer le dossier "de façon cohérente". Quand bien même cet avocat est notoirement incompétent en rapport avec ce dossier, il devrait au moins avoir la décence de ne pas insulter ainsi le contribuable ivoirien qui l'a payé, durant des années, pour qu'il fasse ce job qu'il n'a pas fait", a recadré ASK.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires