Sign in
Download Opera News App

 

 

Accusé d'avoir empêché Mme Gbagbo à avoir accès à son époux : Stéphane Kipré s'explique enfin

Alors qu'il est actuellement à Daloa pour une tournée, Stéphane Kipré, président de l'Union des Nouvelles Générations (UNG), a rencontré ce vendredi 25 juin 2021, à son domicile de Guéya (son village) la presse et les cyberactivistes. Au cours de cet échange, le gendre de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo est revenu sur le fameux épisode de l'aéroport. Sur la base des vidéos qui circulaient sur la toile, le leader de l'UNG a été accusé d'avoir empêché Simone Gbagbo d'avoir accès à son époux à l'aéroport. Stéphane Kipré a affirmé être surpris de cette accusation qui selon lui n'a pas de sens. À l'écouter, sa préoccupation première était d'éviter que le Président Laurent Gbagbo tombe à cause du cafouillage qui prévalait suite au changement de programme.

” Je peux faire ça comment ? Franchement je ne comprends pas les gens. Comment je fais pour l'empêcher ? Ce sont des polémiques que je ne comprends pas. Lorsque le Président est arrivé, il y a eu un changement de dernière minute. Il devait passer au salon d'honneur et son avion est finalement passé par l'accordéon. Il y a tout un cafouillage. Il y avait la pression de partout. Mon Chef ne peut pas tomber. Je suis africain, le Chef ne tombe pas en public . Quelqu’un pousse le Président et il tombe. Il était nécessaire de le protéger pour qu'il puisse, descendre les marches, pour qu’il puisse marcher. Tout était mélangé. La Première Dame (Simone Gbagbo, Ndlr) a salué le Président en haut. J’étais en haut. Donc si je devais empêcher quelque chose, c'est là-bas que je l'aurais fait. Je vais empêcher, la Première Dame pour quoi ? Je ne comprends pas » a-t-il expliqué.

Au sujet de la scène près la voiture qui a également créé un tollé sur des réseaux sociaux, Stéphane Kipré explique « que les gens ont commencé à tirer la portière pour l'ouvrir. J'étais là pour ne pas que la portière s'ouvre. Nous qui venions d'arriver, nous avions le mauvais souvenir des snipers en 2011. Nous avons encore ces mauvais souvenir peut-être que la situation a changé. Pendant tout ce temps ma conscience était de dire comment, il faut faire pour que les dix ans de combat que j'ai menés étant en exil, pour ne pas que la personne que j'ai servi pendant dix ans soit humiliée » a-t-il ajouté.


Yannick_LAHOUA avec Zadé Éden Power, correspondance particulière

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

daloa laurent gbagbo mme gbagbo simone gbagbo stéphane kipré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires