Sign in
Download Opera News App

 

 

Quand Gbagbo identifie un pan de son vécu à un événement de l'histoire de Joseph dans la Bible

L'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo a participé à un culte d'actions de grâce à l'Église Centre Chrétien de Transformation (CCT) de la Révérende Jeanne Monney, sis dans la commune de Marcory, ce dimanche 22 août 2021. L'objectif de cette visite du président Laurent Gbagbo était de témoigner toute sa reconnaissance et sa gratitude à la Révérende Jeanne Monney, qui n'a pas cessé de le soutenir physiquement et spirituellement durant son séjour à la prison de Scheveningen, à La Haye.

Au cours de son adresse, l'ancien pensionnaire de la prison de Scheveningen a expliqué comment il s'est rapproché de Dieu à travers la prière et la lecture de la Bible durant son séjour à la Cour Pénale Internationale (CPI) : « La prière ? Je n'ai jamais autant prié qu'en prison. Parce que nous sommes tous un peu croyants, un peu mécréants. On joue avec Dieu mais on joue avec nous-mêmes. Parce que Dieu là, si on ne prie pas, lui, il sait. Si on prie en rigolant, il sait (Rires). Mais dans les difficultés, c'est là qu'on croit plus parce qu'on n'a plus d'autre recours, soutiens que Dieu. Donc, on est obligé chaque soir dans sa cellule d'ouvrir une page de la Bible et de lire au moins. Je ne sais pas combien de fois j'ai lu la Bible de la Genèse jusqu'à l'Apocalypse. Je lis, je commence jusqu'à ce que je termine. Je me repose une semaine et je recommence (Rires). Parce que tu n'a pas d'autres choses à faire que d'appeler Dieu au secours (...) ».

Aussi, l'ancien président a identifié un pan de son vécu en politique à un évènement dans l'histoire de la vie de Joseph, fils de Jacob. Histoire au cours de laquelle, Joseph est jeté dans une citerne avant d’être vendu par ses frères comme esclave à des marchands de passage. Ce qui lui a permis de s’ouvrir le chemin vers l’Egypte, tandis que la jolie tunique offerte par Jacob, son père et qui le distinguait, est déchirée et couverte de sang, pour dissimuler le forfait au père et faire croire à l’attaque d’une bête féroce. (Référence biblique : Genèse 37)

« Vous savez, la politique, c'est un peu comme la vie de tous ceux dont on parle dans la Bible. Joseph, ses frères lui ont arraché ses habits, sa tunique, c'est à dire, son pouvoir. Et, on l'a vendu ailleurs. Et on a raconté à son père et à ses autres frères, en leur montrant une robe tachée de sang pour dire qu'il a été décorée par des bêtes. Donc, il ne va plus revenir. Et Joseph est revenu. Plus exactement et plus justement, c'est eux qui ont trouvé Joseph vivant et premier ministre en Egypte. Donc quand vous a dit que je n'allais plus revenir, me voici », conclut-il.


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

jeanne monney laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires