Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire les exilés ont peur d’être arrêtés une fois rentrés : Ouattara leur donne une assurance

Ph: Google.ci

Depuis plusieurs jours, il est question du retour des exilés politiques au pays. Alors que plusieurs exilés politiques craignent d’être arrêtés à l’aéroport lorsqu’ils rentreront, selon une information communiquée par le journaliste Fernand Dedeh sur sa page Facebook, le président de la république SEM Alassane Ouattara a déclaré que ceux-ci n’avaient rien à craindre car ils ne seront pas arrêtés. Dans l’information relayée par Fernand Dedeh la crainte des exilés politiques a été rapportée par KKB au Chef de L’Etat et ce dernier lui aurait donné une assurance en ces termes « Nos compatriotes à l’extérieur peuvent rentrer, ils ne seront pas arrêtés. Le ministre de la Réconciliation Nationale m’a fait part du fait que nos frères et sœurs au Ghana qui comptent rentrer au pays craignent d’être arrêtés à l’aéroport. Non ! Ils peuvent rentrer. On doit savoir pardonner et passer à autre chose. »

Rappelons que depuis la création du ministère de la Réconciliation Nationale, plusieurs actions concrètes on été réalisées. Des centaines de prisonniers politiques ont été libérés et voilà que le retour des exilés politiques est sur le point de se transformer en acte palpable.

Zirkov

Content created and supplied by: Zirkov (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires