Sign in
Download Opera News App

 

 

"Le Gouvernement ivoirien reconnait enfin que le pays a de sérieux problèmes", selon Nouveau Réveil

Selon le journal Nouveau Réveil, proche du PDCI, dans son édition de ce samedi 24 avril 2021, avec la fin du séminaire gouvernemental, "Le Gouvernement ivoirien reconnait enfin que le pays a de sérieux problèmes". Le journal le démontre, selon lui, à travers une analyse signée de O. Chérif.

Ouvert le mercredi 21 avril dernier, le séminaire qui a réuni tous les ministres du Gouvernement Achi1 à la salle des Pas Perdus de la Présidence de la République, devrait à terme, permettre d'élaborer les Plans d’Actions Prioritaires, qui constitueront la base commune du travail gouvernemental sur la période 2021-2023, avec un focus sur l’année 2021.

"Aussi, le Premier Ministre Patrick Achi en a voulu une école d’échanges, mais surtout une tribune pour exposer les grands et vrais problèmes que vit le pays, aux fins d’en rechercher les solutions sans prise de tête", déclare le journal.

Qui ajoute que "Ces problèmes, force est de le reconnaitre, sont nombreux et aussi importants les uns que les autres. Les ministres n’avaient d’autre choix que de les reconnaitre comme des boulets aux pieds de la gouvernance. Ce, au-delà du béat satisfecit brandi à tout bout de champs".

Dans son allocution de clôture des travaux, le Premier ministre Patrick Achi, cheville ouvrière de ce séminaire gouvernemental destiné à faire adopter au gouvernement, une feuille de route lisible, a déclaré : "Nous avons su au cours de ces trois jours, tout à la fois bien prévoir et bien choisir... Aujourd’hui, nous disposons d'un programme de gouvernement pour l'année 2021 que nous allons soumettre, pour adoption, lors du prochain Conseil des Ministres".

Entre autres problèmes soulevés à l'issue du séminaire, selon le journal, "au titre du capital humain et de l’emploi, outres d’autres engagements pris, on notera ceux de l’opérationnalisation du service de gynéco obstétrique du CHU de Treichville ; le rétablissement de la continuité de service du CHU de Yopougon. En effet, depuis plus d’un an le service gynéco du CHU de Treichville est fermé pour réhabilitation et le CHU de Yopougon au ralenti pour des travaux de rénovation. Ce qui fait que seul le CHU de Cocody reçoit tous les cas de gynéco, d’accouchement. La dernière affaire des jumeaux aura donc révélé la gravité de la situation d’engorgement de ce CHU".

Tout ceci, à en croire Le Nouveau Réveil, qui est un journal proche d'Henri Konan Bédié, le président du PDCI, constitue des "boulets aux pieds de la gouvernance" du pouvoir RHDP, du Président Alassane Ouattara.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

pdci

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires