Sign in
Download Opera News App

 

 

Coupure d'électricité : Simone Gbagbo s'adresse à l'État, "ce problème n'a pas de fin ?"

Simone Gbagbo était le 15 Mai 2021, à Anonkoua Kouté aux côtés de Ahoké Patrice, où elle s’est prononcée sur le rationnement électricité.

Prenant la parole, Simone Gbagbo a déclaré qu’elle était à Anonkoua Kouté avec plusieurs autres camarades du FPI et des personnalités de la Société civile pour raccompagner chez lui, AHOKE Patrice, rentré d’un long exil de dix (10) ans.

«Pour avoir la vie sauve, votre fils, comme plusieurs autres cadres de la Majorité présidentielle, a dû trouver refuge au Ghana voisin. Loin des siens, il a passé des moments très difficiles. Vous l’avez entendu expliquer ce qu’il a souffert. AHOKÉ, Yako.»

Elle a poursuivi en disant que l’ex Député arrive dans un village qui continue de se remettre petit à petit, de ses traumatismes, et qu’elle compte sur lui pour être un apôtre de la réconciliation.

La deuxième Vice-Présidente a déclaré que les exilés sont encore nombreux dans les pays qui les ont accueillis, en Afrique et dans le monde, dont le plus illustre d’entre eux, Laurent Gbagbo est annoncé à la porte, Blé Goudé également, elle a invité la population à être unis pour les recevoir.

Poursuivant son propos, elle s’est penchée sur l’actualité du moment :«Nous sommes ici aujourd’hui, grâce à toi. Mais tu reviens au moment où notre pays traverse une grave crise énergétique qui nous bouscule et nous interpelle tous. Nos nuits, nos journées, nos activités sont rythmées par de fréquentes coupures d’électricité. Avec humour, les Ivoiriens parlent de tontine de courant !! Mais ce délestage dont on n’a aucune visibilité quant à sa fin, a déjà des conséquences graves sur notre quotidien.»

Elle a affirmé que plusieurs sociétés envisagent sérieusement de procéder à des mises au chômage technique, voire même à des licenciements, alors elle invite le Gouvernement à revisiter courageusement les options traditionnelles et de faire une grande place aux énergies renouvelables, adoptant une politique de discrimination positive envers cette source d’énergie dans les foyers et pourquoi pas, dans les entreprises.

«Je voudrais terminer mon intervention en vous annonçant officiellement que, le 27 mai prochain, dans 12 jours exactement, mon livre intitulé « Ma sortie de prison, prémices d’une Côte d’Ivoire réconciliée », paraîtra en Côte d’Ivoire et en France.»

Ce livre est le reflet de son engagement pour un rassemblement des filles et des fils de notre Nation. Tout en encourageant la population à s’en procurer et à le lire. En Côte d’Ivoire, il sera disponible au prix de 5000 FCFA.

L’actualité ivoirienne et les derniers articles sur YECLO.com Affaire Lobognon quitte Soro : un conseiller de GKS met fin à la polémique, « que le temps me donne tort » Hadj 2021 Côte d’Ivoire : début des visites médicales Titrologie 17 mai 2021 : revue de la presse ivoirienne, « Bédié verrouille tout au PDCI » SODECI : coupure d’eau à Abidjan ce 18 mai 2021, voici les quartiers concernés Législative 2021 à Bettie : Tout savoir sur la victoire de Tano Manizan

Content created and supplied by: Doumbia_Mamadou (via Opera News )

laurent gbagbo simone gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires