Sign in
Download Opera News App

 

 

Yasmina Ouégnin : "Depuis 1960, l’Assemblée pourrait pour une fois, être contrôlée par l'opposition"

La députée-candidate Yasmina Ouégnin estime que "ce pourrait être la première fois que l’Assemblée Nationale sera contrôlée par l’opposition", en Côte d'Ivoire. Elle l'a confié dans une interview au journal Le Nouveau Réveil.

"Ce qu’il faut retenir, cela fait une décennie  que je représente les citoyens de Cocody, et même de la Côte d’Ivoire, au parlement. Donc entre les habitants de Cocody et moi, il y a une relation de confiance et de respect  mutuel", a-t-elle déclaré dans l'interview.

"Soulignan"t que c'est "une relation que je qualifie de solide. Et parce qu’elles me font confiance et parce que  nous avons appris à cheminer ensemble pendant 10 ans  contre vents et marées, je demeure personnellement rassurée. En tant que députée indépendante et vous l’avez rappelé et surtout en tant que députée de l’opposition, avec Vox Populi, ensuite avec le PDCI-RDA et le groupe parlementaire Rassemblement qui nous ont rejoints, nous avons pu faire  bouger les choses à l’Assemblée Nationale.

La députée de Cocody estime : "Nous avons, à Vox Populi, déposé, maintenu et fait adopter des amendements à certains textes de loi. Nous avons déposé et maintenu des questions orales pour convoquer des ministres et des émissaires du gouvernement, pour  les contrôler, pour avoir plus d’informations, pour aiguiller leur travail d’une manière ou d’une autre. Et ça, nous avons pu le faire dans l’opposition alors que nous étions minoritaires".

La candidate du PDCI se dit "convaincue que si les Ivoiriens sortent massivement  et si la majorité  des suffrages est obtenue par les listes de l’opposition et que tous ces députés arrivent à l’Assemblée Nationale, nous aurons plus de possibilité d' offrir une alternative, nous aurons plus de possibilité d' apporter les réponses attendues par les populations".

Car pour elle, "A l’Assemblée Nationale, c’est la loi de la majorité. C’est le lieu où l’action gouvernementale requiert l’onction du législateur. Le budget de l’Etat est adopté à l’Assemblée Nationale, les taxes et les impôts sont approuvés à l’Assemblée Nationale. Le débat sur la gratuité de la Carte d’identité se déroule à l’Assemblée Nationale, le Code électoral également est voté à l’Assemblée Nationale.  Donc  nous allons assister à quelque chose d’inédit, et je l’appelle de tous mes vœux,  c’est que depuis notre indépendance en 1960, ce pourrait être la première fois que l’Assemblée Nationale sera contrôlée par l’opposition".

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

cocody côte d'ivoire yasmina ouégnin

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires